Argan, poulain de 15 mois, c'est le fils de reveuse ma jument et son papa et un Irish cob.....Mélange étrange, mais réussi.

Argan est auprès de nous depuis qu'il a 3 semaines, il a été manipulé, cageolé, et désensibilisé à beaucoup de choses. Il a quitté sa maman à 10 mois pour rejoindre Apache.
Il est très affectueux gentil, très intelligent mais impétueux et surtout il a le caractère de sa mère ce qui n'est pas rien.

Pour lui aussi le travail educatif a commencé, cela s'imposait car il devenait désagréable en longe et commencçait à jouer des épaules au paddock.
Il a donc eu le meme traitement qu'Apache le meme jour, sauf que lui ne connaissait pas l'attache, après un essaie catastrophique qui c'est soldé par un trauma cranien de mon poulain je n'avais pas le courage de réessayer.
Il a finalement respecté l'attache, a mis un peu plus de temps a respecté Alain à coté de lui, mais il y est parvenu.
En fin de séance, il donnait les deux antérieurs sans les reprendre, acceptait les petits coups de marteau.

Ensuite il est rentré en box, plus difficle qu'Apache, car il n'y est allé qu'une fois pour son identification, et on dira que cela a été assez catastrophique, puis il y est resté, et enfin il a appris à attendre pous sortir et respecter l'humain devant la porte.

Puis sur le chemin du retour, il a appris à respecter le meneur.

Que de choses apprises en une heure.
Il a lui aussi rencontré le maréchal qui lui a pris les deux antérieurs, et qui a meme reussi avec les postérieurs. Un poulain équilibré sur trois jambes et à l'attache à la barre.

Nous continuons a travailler tout cela en attendant la prochaine séance.
Je suis soulagée de voir comment les choses s'annocent.

juin 2012 séance 1:

 

Mon chenapan a besoin vu son caractère de nouvelles limites. Poulain de 2 ans au caractère bien trempé, effronté malicieux mais respectueux, argan voit arriver le temps de l’apprentissage. Il est manipulé, paré tripoté, pansé sans problèmes, il va en main et respecte presque toujours son meneur.
En licol etho Alain le fait monter sur la carrière, il ne fait pas le fier mon gros, la queue rabattue, il se demande pourquoi on veut qu’il tourne en rond pour rien.

 

Alain lui explique gentiment mais fermement ce qu’il attend de lui, mais avec son caractère il tente souvent de sortir des exercices, Alain décide donc de passer par le jeu aussi pour lui permettre de comprendre sans se braquer.

Donc après tout cela, et quelleques confrontations musclées, il a compris et fini la séance serein et rassuré.

Il a compris que tourné en longe peut etre intéressant, et obéit aux ordres arrêt pas trot.
Conclusion, moi je suis émerveillée et Alain content moins difficile que nous l’avions pensé, mais il faudra passer beaucoup par le jeu pour amadouer ce petit coquin.

 

 

 

 Aout 2012 Séance 2: Aujourd’hui Alain m’annonce, on commence le débourrage d’argan……..

Donc on le prépare, on prépare le matos. Surfaix et tapis, et en route pour la carrière.

Au départ c’est une remise en route de la fois précédente, tourner en longe, obéir aux ordres, reculer. Tout ca ponctués de moments de jeux et enfin à mon grand étonnement, je vois mon poulinous se coucher, j’hallucine et le voilà qui se roule avec bonheur, je ne pensais qu’il se laisserai faire comme ça le connaissant.

Vient alors la mise du surfaix. Je pense qu’il ne va pas forcement coopérer surtout au sanglage, mais bon nous verrons.
Tout d’abord le tapis. Alain lui passe sur tout le corps, il ne réagit pas, il est déjà désensibilisé à ce genre de chose. Puis le surfaix, Argan ne bouge pas, et pas plus lors du sanglage, mon poulain m’épate.
Alain le fait tourner en longe, tout se passe bien, Argan comprend et exécute ce qu’on lui demande.

Une fois tout cela en place, Alain lui retire le licol et lui glisse la longe autour de cou, et rien Argan continu a faire ce qu’on lui demande dans le calme.

Fin de séance, je suis épatée par mon poulain cela sera peut être moins compliqué que prévu……

 

Septembre 2012 séance 3 : Rencontre avec le rond de longe, un peu sur l’œil au départ, mais vite détendu bien que frustré, ben oui il n’y a plus d’échappatoire, même en faisant tout le tour rien trouvé……Trop nuls ces humains.

 

 

La séance a démarré en longe et sans surfaix, argan a été de suite à l’écoute travail simple d’allures et d’obéissance.

Puis Alain lui a mis le surfaix, cette fois ci il connaissait et pourtant, monsieur a fait son rodéo, dos rond saut de mouton, puis il s’est calmé, quelques tours de longes et voilà la liberté.

Première fois pour Argan, il a très bien réagit, Alain réussit très facilement à garder le contact avec lui alors il pousse l’essaie plus loin en retirant licol et surfaix. 

Bonne réactions d’Argan dans le globalité, il reste tout de même un poulain très facétieux et surtout impétueux et imprévisible qui ne demande qu’à se déconcentrer. Mais bon en passant par le jeu aussi Alain réussit à le garder au travail.

 

Puis vient l’exercice du couché, le jeune homme veut bien se coucher, mais pas rester au sol, après deux tentatives musclées, Alain lui remet le licol afin de le maintenir au sol un instant, pari réussit.

 

Conclusion une bonne séance, un poulain intéressant et intéressé et en progrès, donc une propriétaire très contente.

 octobre 2012 séance 4:   Aujourd’hui objectif mise aux longues rênes.

Petit changement, travail non pas avec le licol etho mais le caveçon camarguais. Il faut 15 mn à Argan pour accepter de céder complètement, on peut dire qu’il est têtu.

 

Une fois que cela fût fait, il s’est mis dans le travail de façon très assidue, il est très à l’écoute, et fait tout ce qu’Alain demande en longe, il passe ensuite par une étape en liberté, et comme cela se passe toujours bien, Alain met le surfaix à Argan.

Pas de réaction contrairement à la fois dernière.

Passage de la première rêne, pas de réaction, Alain le fait marcher avec, il n’a que faire de ce drôle de truc qui le poursuit, donc passage de la seconde, et toujours aucune réaction.

Alain est tellement surpris qu’il relève le défi que lui lance Argan, et décide de préparer le montoir. Je suis inquiète, je connais Argan je m’attends au pire.

Mais non, toujours concentré, Argan ne réagit pas plus que ça, Alain se met en sac à patates, rien si ce n’est renifler ses chaussures, et vouloir aussi un peu rouler.

Donc en si bon chemin Alain s’assoie en « amazone » et rien, il redescend, remonte et la s’installe sur le dos d’Argan qui ne tente rien, reste dans son travail et fini tout de même par se demander ce qu’Alain fait sur son dos.

 

La séance se terminera donc Alain monté sur un poulain sans licol sans longe libre totalement.

On peut conclure que ce fût une séance excellente, déstabilisante par les « non » réactions d’Argan mais prometteuse, et encourageante.  


 

Octobre 2012 séance 5: Argan va aujourd’hui découvrir l’extérieur. Première balade en longe sans copain équidé, et sans maman. 


Nous ne savons pas quelle sera sa réaction, mais il faut bien commencer un jour.

Nous partons donc Alain avec Argan en main et moi à travers les vignes, Argan se comporte assez bien, il a toujours son troupeau en visuel donc il est assez serein, attentif à tout ce qui l’entour mais assez calme tout de même.
Premier petit écueil, il craint de descendre de la vigne sur le chemin, Alain le laisse regarder et il avance, tout va bien, un petit manque d’attention d’Alain est immédiatement sanctionné par Argan qui « pète en l’air » fait un demi tour paddock. Rien de grave, Alain gère et tout le monde repart dans le bon sens.


Début de la difficulté, terrain inconnu, bruits inconnus, et plus les copains en vue. Argan est un peu plus inquiet et alerte, mais il reste concentré sur Alain et le suit en se rassurant de temps en temps en se collant à lui.

Nous devons maintenant traverser une route très passante, nous attendons dans un endroit sécurisé et sécurisant pour Argan, il regarde, comprend et dès que cela est possible, nous longeons la route et la traversons au petit trot. Argan va bien il est calme regarde tout écoute tout mais fait confiance à Alain.

Tout le long de la promenade, Alain va travailler les arrêts, et le respect du meneur arrêté, il responsabilise Argan qui est tout de même très à l’écoute.

IL accélèrera sur le chemin du retour normale il comprend que nous rentrons. Mais reste tout de même très gérable et agréable.

Au bilan, un poulain assez calme, inquiet mais calme, en trois quart d’heure de promenade, il n’a hennit que 3 fois, fait demi-tour qu’une fois, crotté que 3. 
On peut donc dire qu’il n’a pas été plus stressé que cela et que la tentative est une réussite complète.

Ce poulain m’épate vraiment.


 

 séance  6Aujourd’hui le jeune homme est assez chaud et tendu. Le pansage ne c’est déroulé dans le calme,  impossible de lui faire les pieds.  Je crains le pire pour la suite.


Travail en rond de longe avec pour objectif, en sortir et travailler en longues rênes dans la carrière.

Le travail commence, Argan a beaucoup de mal à se concentrer sur Alain, il veut lui faire croire qu’il ne sait rien faire,  il ne se concentre pas du tout  et le monde bruissement l’emporte.
Alain « ferraille » un peu avec lui et finalement il cède et ce concentre, un peu.

 

Passage des longues rênes, tout va bien pas de réactions, quelques petites tentatives de prise de contrôle, toujours difficile de se concentrer mais il fini par s’y mettre.

 

Alain sort donc du rond de longe, et amène Argan sur le travail du jour,  arrêt entre 4 plots, et serpentine avec des plots.

Dur  dur  de s’y mettre mais finalement, Argan a fait le travail demandé,  ce qui bien sûr est le principale.

Conclusion, ce poulain n’est pas du matin tôt.  Lorsqu’il le décide il est très difficile à concentrer, mais  il est tout de même assez docile pour finir par faire le travail qui lui est demandé.  La prochaine séance sera surement plus calme.

 

08 Novembre 2012 7 ème séance: Que dire …..je ne sais trop  hormis éprouvant tant moralement que physiquement (surtout pour Alain) aujourd’hui.

La semaine dernière il y avait eu les premices d’une rebéllion, et aujourd’hui c’est chose faite. Argan a tout remis en question.

 

Tout d’abord à la prise de pieds pour le curage des sabots.  Un horrible poulain c’est mis dans la peau du mien. Il n’a laché qu’au bout d’un certain temps  (je ne sais pas combien mais au moins ½ heure) où il a été obligé de cédé après avoir cassé deux licols…… ça laisse reveur non ?

 

Apres s’être assuré de la prise des 4 pieds,  Alain lui a passé le surfaix, le caveçon (ben oui le licol etho le fait rigoler), les longues rênes et en route pour la carrière.

Premier arrêt, « non je veux pas la carrière, je veux le paddock…) première explication en eux, et finalement  ils sont montés sur la carrière.

Ensuite  il nous a sorti tout son lexique de n’importe quoi, cabré acculé, planté, ne pas tourner, paddocker….enfin il a tout fait. Ila fallut une patience terrible à Alain (qui pourtant bouillait) pour rester très calme et obtenir ce qu’il souhaitait.

 

Après cela le poulain a été ramené au paddock en longues rênes et là comme il pensait que c’était fini il a eu la bonne idée de croire qu’il commandait….Faute, il c’est donc retrouvé à travailler dans le paddock.

Il finalement obtempéré, et a été relâché.
Il était fatigué,  mais je pense que cela n’est que le commencement, nous avons eu je pense un aperçut de ce qui nous attend les prochaines semaines,  je savais que cela arriverai, mais je ne pensais pas que ce serait aussi violent. J’ai malgré tout eu beaucoup de mal à voir à quel  extrémités il nous faut arriver pour notre sécurité et la sienne, j’aime les chevaux avec du caractère, mais là il en a peut être un peu trop.

Je vais donc le travailler beaucoup plus afin d’éviter au maximum ce genre de mésaventures.

 

 

 séance 8

 

Aujourd’hui Argan doit sortir aux longues rênes pour la première fois en extérieur. Avec la séance de la fois dernière je me fais beaucoup de soucis.

Première étape le pansage, malgré des séances de travail calmes durant la semaine, Argan se montre à nouveau assez désagréable, stressé et inquiet en présence d’Alain, la prise des pieds se fait un peu moins difficilement mais ce n’est pas ça tout de même, et surtout il est dans la confrontation.

Après avoir été équipé, nous partons.

 

Pour résumer la séance, on peut dire que le vilain a été dans le refus et la confrontation, tout le long de la ballade.
Il a fallut tout le calme d’Alain pour résister a toute la panoplie de défenses que le poulain a présenté, il a cherché la faille à chaque instants sans jamais céder un pouce sur le plan mental.

Malgré cela et surtout parce qu’Alain n’a pas lâché non plus, nous sommes rentrés dans un calme relatif, avec un poulain non soumis mais un peu résigné tout de même pliant sous la force qu’il a fallut malheureusement employer face à sa puissance, pour le protéger et nous protéger.

De retour à la maison, Alain l’a fait monter sur la carrière afin de le faire un peu travailler et là dans son cadre il s’est révélé beaucoup plus docile, il a exécuté chacune des demandes d’Alain, et a donc pu arrêter le travail.

 

En conclusion, encore un dure séance physiquement et moralement, voir mon poulain comme ça me perturbe et m’inquiète, mais j’espère que la prochaine fois sera plus simple et plus calme.


 

séance 9 : Aujourd’hui que va-t-il se passer……

Que nous réserve Argan, tout est envisageable vu les deux dernières fois.

Et bien pas du tout, c’est un poulain inquiet mais docile que nous retrouvons.
A l’attache, pas de problèmes, au pansage pas de problèmes, et la prise de pieds…… tout va bien.

Une lueur d’espoir apparait tout à coup, aujourd’hui a-t-il compris ?

Mise du surfaix, des rênes, du caveçon, et départ pour la détente en carrière.
Rien tout va bien, il obéit écoute et exécute.

Donc départ pour la ballade, l’inquiétude en moi monte….

Nous changeons d’itinéraire, et nous voilà partis, et c’est émerveillée que je retrouve mon gentil petit poulain.

Il est calme, et surtout aucune défenses, ni autres bêtises, ne viennent perturber le « cours ».
Alain le félicite beaucoup pour lui faire comprendre que il a cette attitude, cela est beaucoup plus agréable pour lui.

Nous allons vers le Lez, première petite difficulté, traverse de route, tout va bien, le poulain est calme et obéissant.

Deuxième les flaques qui coupent le chemin, Alain prend le temps de lui montrer, et tel une simple formalité, voilà Argan qui les passent.

Et le reste de la ballade c’est déroulée ainsi, un poulain à l’écoute, confiant, et docile.

Cela a été une bonne séance, et cela fait du bien un peu de répis.
Argan a-t-il compris, l’avenir nous le dira. Mais je me méfie tout de même.

 

séance 10

 

Aujourd’hui travail en rond de longe et monte pour Argan.

Il est capable du pire comme du meilleur les récents évènements nous l’on montré.
J’attends donc de voir, inquiète tout de même.
Aujourd’hui pas de caveçon, licol etho, va-t-il le respecter ?

 

Et bien oui le jeune homme est aujourd’hui très décidé et concentré.

 

Tout d’abord travail en longe, rien à dire, un poulain calme détendu à l’écoute, au travail……Changement de main et autres figures imposées réalisées sans aucun soucis.

Alain passe donc à l’étape suivant, monter avec des « rênes ».

Le montoir se passe bien Argan ne bouge pas, Alain monte donc à cru, une rênes dans chaque main, et le voilà parti sur la piste.

Argan ne se défend pas mais il est tout de même déstabilisé, et cherche à comprendre ce que veut Alain.

Il fini par comprendre et exécute ce que son cavalier lui demande, Il est sage attentif et respectueux.

Voilà donc une très bonne séance dans laquelle il nous a encore montré que malgré son foutu caractère il y a de l’espoir.

Je suis contente et rassurée.


 

séance 11 : Aujourd’hui grosse séance pour mon rebel…..oui rebel mon poulain malgré les deux séances sans soucis, voilà que la bête immonde c’est à nouveau réveillée en lui. 

Je vous éviterez le récit des dernières 24 h qui ont été très éprouvantes pour moi et pour lui mais le constat est là, cela va être long et difficile…..

Non ce n’est pas du découragement juste de la résignation. Alain a donc décidé aujourd’hui de lui mettre le mors il faut malheureusement être un peu plus « percutant » avec lui.

Donc à son arrivée, le poulain est propre en box et att end impatient.

On le sort pour finir de le préparer, et comme il s’agite il retourne à l’attache en box, Alain l’habille, aucun problème ni défense pour la prise de mors, il tente environ 5 mn de le retirer avec la langue et puis l’accepte.

Mise du surfaix, il bouge, Alain le prend donc en longe e le conduit au rond de longe, avec le surfaix et les longues rênes sous le bras.

 

Et dès cet instant cela a été un combat de volonté……

Le poulain ne voulait rien lâcher Alain non plus.
Argan an liberté tournait autour d’Alain contre incurvé la tête dehors afin de ne pas accrocher le regard de l’homme au milieu…..

Déconcentré au possible cherchant toutes les issues qui n’existent pas, essayant même de sauter la palisse….

Dans un calme olympien Alain l’a contraint tout d’abord avec la longe à se mettre un peu dans le boulot, rien de compliqué, tourner dans le sens voulu….s’arrêter…. venir…..mais rien Argan n’a rien donné, il a fuit chacun des exercices.

Il serait trop compliquée et long de tout expliquer mais ce fut long et éprouvant, pour terminer argan a cédé après avoir renoncé à l’idée de faire une grosse boulette qui aurait je le sais pu être lourde de conséquences physiques, tant Alain que moi étions inquiets de ce qu’il allait encore nous inventer.
IL a finalement décidé de se rouler pour faire tomber la pression et surtout a accepté l’idée que la seule façon de stopper le travail et de sortir de là était de venir à Alain.

Il l’a fait, résigné et soumis et surtout calme.

Encore un grand moment de doute pour moi et surtout de résignation face au travail colossal que mon poulain va me demander mais ce n’est pas grave je refuse de ne pas faire le nécessaire pour lui, cela prendra le temps l’énergie, la patience qu’il faut mais cela sera et nous en vendrons à bout.

 

séance 12 : 

Reprise du travail pour Argan. Après un arrêt médical (le dentiste lui a arraché 6 dents de lait qui ne tombaient pas malgré la sortie des dents définitives) que nous avions décidé avec Alain afin de lui laisser le temps de « digérer » sa douleur et éviter les associations éventuelles de douleurs avec le mors. C’est déjà assez compliqué et difficile sans que nous en rajoutions.

 

Première difficulté, la prise du mors….Alain prend le temps, et Argan fini par prendre le mors en bouche seul.

Entrée dans le rond de longe, argan est en stress, inquiet et absolument pas décidé à se concentrer sur Alain.

Il tourne pas trot, galop il tourne en core une main puis l’autre, s’arrête se roule (4 fois), cherche la sortie, et Alain l’attend au milieu.
Comme cela n’a pas d’effet au bout de 15 mn, Alain change de tactique en vivant sa vie et en ignorant le poulain, le résultat escompté arrive, c’est Argan qui vient chercher Alain ne supportant pas que celui-ci ne s’occupe pas de lui.

Argan est en stress complet, et absolument pas dans les dispositions pour prendre le travail, il faut que lui décide de s’y mettre sinon la séance ne servira à rien.

Il finira par y venir, mais cela sera long, et surtout il est trempé tant il est en panique. Alain lui passe le surfaix et les longues rênes, et travail les ordres directionnels et les arrêts mais surtout ce qu’Argan doit apprendre, c’est la patience……..

La séance se finira sur des points positifs mais elle a été compliquée tout de même.
A voir si la prochaine fois il sera moins inquiet…..

Argan séance 13

 

Aujourd’hui Argan nous montre un nouveau talent……. Mon poulain est un terrassier !!!

Dès la mise du mors et des renes, il a montré que non il n’avait pas envi, et donc il a creusé et creusé et creusé encore jusqu’à tant qu’il lâche.

Oui cela a été un peu long (pas autant que le temps nécessaire pour boucher les trous dans le rond de longe) mais il a fini par céder, un peu enfin suffisamment pour qu’Alain décide de sortir du rond afin de travailler sur la carrière, et là poulain planté, ou bien reculant, ne rien lâcher ne rien céder….c’est un peu usant à force.

 

Bon finalement il a lâché, et a un peu travaillé, arrêt, pas, trot, droite gauche bon tout ça est acquis, maintenant il doit comprendre aussi que la vie c’est pas que le jeu et surtout qu’il va avoir 3 ans et que donc maintenant il faut se prendre un peu en main……

Dur Dur !!!!  

 

Argan séance 14


Fin des vacances, retour au travail pour Argan, donc aujourd’hui il a droit à une détente en liberté. Il tourne, Il tourne, et retourne autour d’alain……

Finalement plus vite que prévu, le voilà qui vient chercher le contact en se plaçant à la droite d’Alain.

Connexion établie pose du surfaix, et mise des longues rênes…….et voilà le poulain qui se prend à nouveau pour un terrassier……encore des trous à boucher.

Moins long que prévu, encore une fois aujourd’hui wahou ! Argan lâche cède et accepte l’immobilité il faut dire qu’il est très impatient et que ce sera l’une des choses les plus difficile à acquérir pour lui LA PATIENCE, et L ATTENTE DANS LE CALME

 

Sortie du rond de longe, un peu vicieux alain lui a imposé l’immobilité devant la porte de celui-ci ouverte……mais bon il a lâché et ils ont travaillé sur la carrière. 

 

Arrêt immobilité encore…dur dur, cercle au pas, au trot à condition que cela soit dans le calme et non pas pour fuir le boulot…..


Respect de la main….


La séance a été moins dur que d’habitude, Argan a cédé plus vite sur chaque points, cela est il encourageant, oui mais je n’oublie pas qu’à chaque instants il peut tout envoyer balader et nous obliger à tout recommencer…..

 

 

séance 15 : Tout comme pour Apache la météo a ralenti le travail de mon poulain Troll……

 

Mais cela a eu du bon puisque il semble avoir pris en maturité et perdu son coté tout fou. La crise semble passée (jusqu’à la prochaine).

C’est donc un poulain plus calme et surtout plus à l’écoute et dans l’envie du contact et du travail , cela fait vraiment plaisir à voir et à ressentir.
Il bouge beaucoup moins au pansage, et surtout semble avoir appris et compris la patience….quel bonheur.
Il ne se laisse plus envahir et submerger par sa colère et sa frustration il commence à les gérer.

Cela fait donc deux séances qu’Alain le monte en filet, pas trot en sac à patates pas de soucis, à califourchon cela est bien engagé.
Argan se révèle avoir une vrai sensibilité et surtout une bouche de velours……du bonheur en perspective.

 

Comme pour apache photos la prochaine fois.

séance 16. : 

 

Aujourd’hui, grosse séance, 2 h rien que pour lui, au programme, détente au filet + longues rênes, sortie en extérieur aux longues rênes, monte, et enfin première mise de selle.

 

Argan va bien (dans sa tête), il a beaucoup évolué ces derniers temps, il a muri, il devient moins poulain idiot et imprévisible.

Le pansage se passe bien, il est devenu patient à l’attache, et calme.

Alain le prépare, aujourd’hui nous rajoutons la muserolle au filet……cela ne lui plait pas vraiment mais il fait avec au lieu de se défendre et de se braquer.

La détente se passe très bien, la sortie également nous avons pour la première fois un poulain calme détendu, qui se porte en avant sans se demander quand il va faire une bêtise ou se rebeller.

Nous rentrons à la maison, toujours le calme, pas de sueur, pas de refus tout va bien…..

Retour en carrière, Alain le monte…… tout va bien Argan comprend vite il corrige rapidement ses petits défauts, c’est un gars intelligent et très fin, il se place tout seul naturellement c’est impressionnant. Alain fini par le trotter, il accepte et collabore, je pense qu’il aime l’idée de faire quelque chose avec nous pour lui cela est un peu comme un jeu encore.

Alain descend, le poulain est toujours calme attentif et patient. Alain lui met le tapis pas de réactions normal il connait, puis vient la selle, le sanglage, rien, il tourne en longe avec ce drôle de truc sur son dos, et rien, il est bien tranquille, et serein alors Alain descend les étriers…

 

Toujours rien, un poulain concentré jusqu’au bout dans l’acceptation totale. 
Il trotte avec les étriers qui battent il galope aussi i un peu et tout va bien.

Fin de séance, Argan a réussit à nous impressionner par son évolution mentale il est en train de grandir dans sa tête et cela fait du bien. Il semble avoir envie de travailler, et cela est génial.

Une séance qui fait du bien et laisse entrevoir un bel avenir pour mon poux, nous verrons bien.

Plusieurs séances que je ne relate rien, donc voici un résumé des trois dernières.

Argan est monté ça y est, dire que cela est facile serait un mensonge, mais il est vrai qu’il nous surprend.
Il semble intéressé par l’exercice, et comprend très vite ce que l’on attend de lui. Il n’y a pas encore de vraies défenses, et surtout aucun refus catégoriques dont il a le secret.

Il est allé une fois en extérieur, il a su gérer son stess, et en carrière il exécute les demandes d’Alain assez facilement. Il a compris le contact de la jambe, se place assez naturellement, bref pas grand-chose à dire pour l’instant.

Si Alain obtient cela c’est aussi parce qu’il ne lui laisse aucune latitude. Exit le travail du poulain de trois ans, il faut le mettre au vrai boulot de suite. Il est vif puissant et intelligent, les codes doivent être placés très vite.

Aller le chercher là où sont ses faiblesses, l’arrêt, la patience, et surtout le calme et la lenteur dans les allures. Ne lui laisser aucun moyen de prendre une décision car ce serait là la pire des erreurs.