Cotton Club Bragalou.

Shetland (hongre )de trois ans qui a été élevé dans les montagnes drômoises jusqu'à ses 2 ans où il est arrivé à la maison mai 2014.

Il est destiné à une vie familiale. A près son débourrage prévu ce printemps, il va être notre guide concernant de nombreuses balades en calèche à travers la campagne sud ardéchoise. Il devrait également accompagner mes enfants de 5 et 8 ans lors de leurs cours d'équitation au pôle de formation équestre les samedis.

Dans l'idéal on aimerait proposer nos balades lors de petits marchés locaux: marchés de noël, fête des écoles,... afin qu'il soit à l'aise partout et afin de faire découvrir aux autres le bonheur en calèche.

C'est aussi un poney de compagnie qui partage son pré avec 2 chevaux retraités et qui balade en longe assez régulièrement avec nous.
C'est un partenaire très présent dans notre vie familiale, accessoirement, il sert de tondeuse à gazon lors de la belle saison, rôle qu'il incarne à merveille !
 

1 ère séance : Malgré une météo capricieuse, Cotton a eu droit à sa première séance de débourrage.


Qu'il s'agisse d'un cheval ou d'un poney, je débute toujours la première séances par une analyse de son degré d’obéissance et sa capacité à se concentrer.


Sachant qu'il est destiné à être manipulé et monté par des jeunes enfants, j'ai fais le choix de me faire assister par ma fille Laura ( 14 ans ).

Nous avons débuté par une séance de travail à pied en carrière ( marcher, s'arrêter, respect des distances de sécurité...)


En deuxième partie nous sommes allés en extérieur et pour finir par une séance de pansage sous la pluie .


Je constate que mon nouvel élève était attentif et réactif aux demandes de sa nouvelle référente.


Les débuts sont encourageants et demain nous allons augmenter les difficultés    

2 ème séance : Vérification des acquis de la séance précédente, rien à dire tout va bien .


L'objectif de la séance était de lui faire découvrir les longues rênes et le matériel d'attelage. ( surfaix , croupière.)


Pour Cotton ce n'était pas une première car ses propriétaires avaient déjà tenté cette expérience.

 

J'ai remarqué qu'il était encore un peu sensible et que tout n'était pas acquis.

 

Nous avons débuté la séance de longues rênes en carrière, et le premier exercice demandé a été d'obtenir l'arrêt et l'immobilité.

 

Cotton à compris rapidement ce que l'on attendait de lui et afin qu'il ne s'ennuie pas nous avons poursuivis la séance en extérieur.

 

malgré la présence perturbatrice 

de mon chien "SAM " le poulain

a été exemplaire, il est resté concentré et respectueux du début à la fin.

 

Au retour j'ai confié les guides à sa propriétaire , tout s'est très bien terminé, chacun doit prendre ses marques.

 

Demain nous allons renouveler cette leçon afin d'obtenir des arrêts impeccables et une direction fluide. 

3 ème séance: Le matériel est acquis pour l'instant je ne mets pas le mors, l'apprentissage en licol est moins violent en cas de défense.


Nous avons commencé par les longues rênes en carrière, et après quelques minutes :  impeccable.

 Nous sommes donc  allés en extérieur.

Dés le début Cotton a décidé de nous tester en voulant faire demi tour et les premiers mètres ont été assez sportifs pour Laura.


Après une petite remise aux ordres notre élève est repartie dans le bon sens.


Afin d'installer son autorité Laura lui a demandé beaucoup d'arrêts et des départs dans le calme.


L'important est de féliciter à chaque bonne réponse et de reprendre la moindre erreur.


Au bout d'un certain temps Cotton est redevenu attentif et obéissant  et le reste de la séance s'est déroulé parfaitement . 

4 ème séance: Aujourd'hui je ne suis pas intervenu, Laura a parfaitement géré la séance.

 

Dès le début je la suivais en tirant une chaîne , mais Cotton est resté insensible à ce nouveau test.

 

Laura a travaillé les arrêts, il y a du mieux mais ce n'est pas encore parfait, par contre nous sommes allés dans un endroit inconnu et le poulain s'est très bien comporté.

 

 

Sur le chemin il y avait un petit cours d'eau à traverser , il est passé sans hésiter. 

Demain je vais commencer la séance de monte à cru.


Les deux élèves ont trouvé leurs marques et chacun prend en compte le caractère de l'autre , un respect mutuel qui semble bien fonctionner


Cotton va pouvoir aussi découvrir les brancards, passage obligé avant de lui présenter le sulky

5 ème séance: Apprentissage de la monte .


Il est temps de vérifier si Cotton est prêt à accepter un cavalier sur son dos.

 

Le fait qu'il soit de petite taille pourrait nous inciter a banaliser cette étape, pour ma part je considère que la taille ne doit pas être un critère de qualité.

 

Certes les exercices sont plus simples mais chaque étape doit être respectée. Laura a commencé par une vérification des codes d’obéissance. 

Ensuite est venu la séance de sac à patate. Pour Laura c'était une première, Cotton s'est montré très compréhensif.


Le but est de vérifier qu'il n'y ai pas de zone de non droit, cela veut dire que chaque partie du corps du cheval doit être désensibilisé.


Il est fréquent que des chevaux réagissent vivement à un mouvement inconnu, donc avec ce mode d'apprentissage je réduis les risques.

Sachant que Cotton réagissait très bien j'ai raccourci le temps de travail.

 

La réussite d'un exercice n'est pas dans sa durée mais dans la répétition sans réaction négative du poulain, donc pour vérifier son 

degré de compréhension j'ai fais descendre Laura plusieurs fois et remonter.

 

Cotton était tellement détendu que j'ai autorisé ses jeunes propriétaires à monter pour la première fois leur poney. 

6 ème séance :Bénédicte et Laura ont commencé le début de séance aux longues rênes.


Ayant constaté que Cotton était aux ordres, nous avons décidé de lui présenter le sulky.


Mon intention n'était pas de le fixer mais juste mettre le poulain dans les brancards


Par sécurité chacun était disposer de chaque coté du poney et soutenait le sulky.

Bénédicte était venue avec du renfort donc chacun avait un rôle précis, le but était de ne pas coincer le poulain mais juste de lui expliquer comment , tourner et s’arrêter encadré par ses tubes.


Cotton s'est très bien comporté donc j'ai écourté la leçon et nous avons terminé en proposant à Aurel et Alissandre de monter. 

 

Demain je pense fixer les traits mais avant il faudra vérifier les acquis 

7 ème et 8 ème séance :


Il y a des séances qui ne se déroulent pas comme on l'avait prévu.

J'avais l'objectif de lui présenter le sulky et d'aller faire un petit tour tenu en main.


La séance précédente tout s'était très bien passé. Aujourd'hui, dès le début j'ai été alerté par l'attitude inquiète de Cotton, j'avais du mal à situer l'origine de ce stress.


Je croyais que mes brancards étaient trop serrés, mais au bout de quelques minutes j'ai constaté que mon poulain réagissait lorsque je tournais du coté droit.

A gauche et en ligne droite tout allait bien, donc pour résoudre ce soucis je vais lui fabriquer des brancards et lorsqu'il sera désensibilisé je lui représenterai le sulky.

 

Chaque poulain est différent, je suis attentif à la moindre résistance, si l'on rend le travail confortable pour lui, ce sera confortable pour nous. 

9 ème séance: nous avons commencé la séance aux longues rênes en carrière.


Ensuite j'ai fixé au surfaix mes brancards fabriqués artisanalement .


Cotton s'est très bien comporté, les craintes observées la fois dernière semblent envolées.

La prochaine étape était de lui faire faire un petit tour en extérieur.


Nous étions avec un poney calme, concentré et très coopératif.


il respecte immobilité, repart au pas sans a-coup, il marche d'un pas franc et détendu. 


Pour résumer, je pense qu'il est prêt à recevoir le sulky.


La prochaine séance nous allons quand même vérifier si tout est bien assimilé avant de passer à l’étape suivante.


Laura gère parfaitement, elle manque encore un peu de conviction mais c'est par peur de mal faire, donc tout ça reste positif.

10 ème séance:


La réussite d'un débourrage quel qu'il soit réside dans les détails, Il est évident que pour des personnes habituées cela paraît logique mais pour d'autres une petite résistance peut amener à une plus grosse et mal se terminer.


Nous avons commencés pas lui mettre les brancards « maison », puis après quelques tours sans réaction nous avons fait échange avec le sulky.

Au début, si vous regardez attentivement les photos Cotton à un regard inquiet, et il lui a fallu quelques minutes pour réaliser qu'il n'y avait pas de danger.

 

Avant de sortir en extérieur j'ai réglé au mieux le harnachement, il faut qu'il puisse tirer le sulky et s’arrêter sans que les brancards bougent.

Après une dernière vérification nous sommes sortis en balade en main, Cotton a été parfait, il a promené sa voiture sans stress. 

 

 J'ai commencé les premiers minutes par sécurité puis ensuite Laura à pris le relaie, elle a demandé de nombreux arrêts variant le temps d'immobilité, cela variait de 15 sec a 1 minute.

 

Le retour s'est déroulé dans le calme, puis nous avons dételé sur le chemin.

 

Une personne à la tête et une autre qui enlève les guides, qui desserre les brancards, les reculements, les traits, puis enfin qui enlève le sulky.

 

Cotton a fait un gros effort de concentration aujourd'hui, je vais annuler la séance de demain afin de le laisser digérer toutes ces nouvelles informations.

11 ème séance :


Nous avons bravé la pluie et sacrifié une grasse matinée pour aller taquiner Cotton.


Après avoir mis en place le sulky, nous avons marché quelques mètres pour vérifier si nous pouvons passer à l'étape suivante.


 Cotton semble avoir assimilé la séance précédente donc nous l'avons mené aux longues rênes. 


Dans un premier temps il y avait Laura qui menait et moi à la tête et pour finir il n' y avait que le meneur .


Cotton a été exemplaire ce qui nous a motivé à mettre du poids sur le sulky.


Laura a été le " cobaye " désigné d'office 

Au début Laura montait et descendait à l'arrêt, puis en marche.


le but est d'habituer le poney aux déplacement de l'humain sans qu'il stress.


La séance a été évolutive et motivante à tel point que j'ai terminé en menant Cotton au pas et au trot.


Je vais orienter mes prochaines séances vers un travail de précision afin d'améliorer la maniabilité et permettre aussi au poulain de gérer ses efforts .

Pour affiner la désensibilisation J'ai réalisé un test final, la monte de Sam sur le sulky.


Malgré un léger stress, Cotton à accepté Sam comme passager,

avec  de l'entrainement il mènera peut être un jour .


Cotton semble avoir trouvé un pote.

dimanche 17 mai 2015: séance d'attelage improvisée.


Très belle séance, sortie d'une heure en extérieur.


Dès le début nous avons mené Cotton dans la carrière, il a compris comment tourner, la progression est flagrante, il tourne facilement en utilisant ses épaules.


Laura a eu la récompense de pouvoir mener le poney seule en extérieur, avec la satisfaction de tout contrôler.


Maintenant le poulain est prêt à être mené par sa propriétaire, nous verrons cela au prochain rdv.

13 ème séance : c'était le grand jour et cette séance fut très riche en émotions.

 

Pour commencer je suis resté en retrait de telle manière que Laura explique à Bénédicte le début de séance ( la préparation, les longues rênes, et l'installation du poney dans les brancards.

 

Toute cette première partie s'est très bien déroulé, et nous pouvions commencer la leçon de guidage. Par sécurité il y avait une personne dans le sulky et une autre à la tête. Nous sommes resté un moment en carrière avant d'envisager de sortir en extérieur. 

Et nous voilà partis sur le chemin de ballade, tout le début s'est déroulé au pas , en alternant des arrêts et des retours à la tête pour rassurer Cotton.

 

Tout ces exercices avaient été faits au par avant mais une personne différente peut Inter agir sur le comportement du poney.

 

Premier stress et premières foulées de galop suite à une peur indéterminée, je suis intervenu rapidement avant que cela dégénère  , remise en confiance de cotton, Bénédicte et Laura se sont fait une petite frayeur, mais il fallait en passer par là  et comprendre comment réagir dans ce genre de situation.

Le problème est réapparu une autre fois un peu plus fort, je suis intervenu rapidement  et ensuite j'ai repris les guides afin de régler ce soucis.

 

Lorsque cotton était revenu sous contrôle, Bénédicte est remontée avec un peu de stress mais je pense que c'est nécessaire afin qu'elle puisse réagir vite et garder son sang froid. Bénédicte a été courageuse et le retour s'est déroulé parfaitement.

Tout le monde avait retrouvé le sourire mais la séance ne s'est pas terminé comme ça. Nous sommes retourné dans la carrière et après un tour et un arrêt parfait.

 

Je suis heureux de voir que les choses avancent, demain nous allons faire une belle balade en laissant Bénédicte gérer la sortie .


Mon rôle est de passer la main et c'est ce que je vais faire avec plaisir. je vais me laisser promener.  

14 ème séance :


Aujourd'hui Bénédicte a géré la séance du début à la fin.


Mon objectif était de voir si la leçon d'hier avait porté ses fruits, j'ai été agréablement surpris de voir le changement.


Bénédicte a gardé le contrôle du début à la fin. Cotton était calé sur sa voix et le résultat fut excellent. 


je suis monté au début puis ensuite je me suis retiré afin de laisser Bénédicte gérer, chaque obstacle ou réaction, tout a été négocié avec douceur et calme.

15 ème séance :


Et nous voilà à la fin du débourrage mais au début d'une nouvelle vie Pour Cotton et ses propriétaires.


Cette séance à été particulière car j'ai laissé Bénédicte et Christophe gérer entièrement la séance du début à la fin.


Laura n'était pas présente afin de permettre à  Cotton de se référer à quelqu'un d'autre.

Bénédicte a dû gérer tout le monde , le mari assistant, les enfants et le poney.

 

Chacun a écouté attentivement les consignes et la balade s'est déroulée parfaitement.

 

Le poney a été testé dans différentes situations plus ou moins stressantes.

 

Christophe était monsieur sécurité , son rôle était de gérer la circulation, d'anticiper et de rassurer. 

Bénédicte s'est accordée quelques moments seule pour faire trotter cotton, le couple est complice et la communication passe bien.

Je leur souhaite de longues balades agréables.