INFANTE

Infante vient d'avoir 3 ans ,il est entier.
C'est un pure race espagnole que j'ai acheté il y a un an maintenant. Il est très gentil ,vif et joyeux.
Avec son petit caractère!
Je l'ai manipulé tout l'été dernier (travail à pied,longe, longues rénes et même lecon du montoir) et il se repose et grandit tranquilement en stabulation libre depuis la fin d'été dernier.
J'ai continué à lui rendre visite chaque jour (nourrir+caresses) avec un pansage complet chaque semaine. Je souhaite le remettre gentilment au travail au printemps pour le débourrer en juin ou en juillet. Je ne souhaite pas le faire seule et souhaite passer la main pour les séances les plus délicates.

1ere séance .

 

Lors de cette séance Alain prends le temps de nous observer Infante et moi .

 

Nous évoluons dans le rond de longe pendant 20 minutes (Aux longues rênes).

 

Après quoi il nous restitue les

conclusions de ses observations , qualités et marge de progression ( défauts ).

 

- Les points positifs :

Bonne désensibilisation , cheval gentil et attentif .

- Les points à améliorer

La sécurité (Il a 3 ans pas 10 ). J'ai totale confiance en lui et

j'oublie souvent son âge .

Je dois cesser de le porter à bout de voix et le laisser

d’avantage se prendre en charge .

Je dois être plus précise dans mes demandes ( apprentissage des

jambes derrière le passage de sangle avec le stick).

Il me faut obtenir sa collaboration active et son attention

Plutôt que son “gentils consentement “ par Affection pour ma

personne .

 

Lors de sa démonstration Alain me re-précise les aides pour

tourner correctement , Comment gérer ma respiration et la

pression (En rapport avec la demande) en fonction des réponses attendues et obtenues.

 

L'apprentissage du “non” et des interdits sont aussi au programme .

Vaste programme .

 

La démonstration d'Alain Aux longues rênes est efficace .

Infante se montre sérieux et attentif . À regarder Alain faire,

tout paraît simple.

 

mais lorsque mon tour arrive, je dois me

concentrer pour tenter de penser à tout et je mesure à ce

moment-là la gentillesse et la patience de mon 3 ans .

 

Pour clôturer la séance Alain me propose de me montrer

 

comment gérer Infante lorsque l'on croise d'autres chevaux.

en effet jusqu'alors je ne suis pas en capacité de le faire car à la vue de ses congénères Infante ce surexcite et  m'oublie totalement .

 

je deviens transparente et perds toute connexion

avec lui.

 

nous approchons donc des pâtures où sont les juments

qui perturbent tant mon petit coq ! Il se grandit, hennit et je

passe la main à Alain .

 

il m'explique comment me positionner

m'imposer et me faire respecter dans ce genre de situation.

 

Après la théorie, la pratique il s'engage dans l'allée avec les

chevaux de chaque côté.

 

Infante parade , tente sa chance mais

Alain le remet de suite à sa place, toujours avec le même

calme olympien . Alain ne doute pas et Infante le sent. Je suis impressionnée et rassurée de savoir qu'il est possible de

régler ce genre de problèmes gentiment et posément. pour

autant je ne suis pas prête à m’imposer de la sorte.

 

en tout cas pas tout de suite. ça viendra. En tout cas , Alain s'attarde, reste

sur place. Infante reste en retrait ,derrière lui, mâchouille et

reste calme.

 

il a compris le chef ,ça n'est pas lui !

je suis très très heureuse de cette première séance enfin je ne

suis plus seule et les perspectives de travail et d'évolution

 

sont passionnantes.

2 ème séance :

 

Lorsqu'Alain arrive, nous sommes prêts Infante et moi, tels

deux petits soldats et nous partons directement en carrière

pour la détente.

 

objectif; vérification des acquis avant de partir en extérieur.

 

Alain m’explique comment marcher à côté de mon cheval pour lui apprendre à se caler sur moi et sur mon pas. l’ obliger et

lui apprendre à fixer son attention sur moi . c'est donc à lui de

faire attention à moi et non l'inverse.

 

Encore une fois je dois me concentrer pour tenter d'assimiler tous ces codes qui sont nouveaux pour moi.

 

c'est drôle et passionnant: infante

s'applique et se prête gentiment à l'exercice.

 

évidemment lorsque Alain est au bout de la longe ,tout semble simple et évident.

Avec moi c'est de suite plus brouillon.

quand à mon cheval, il a vite compris... avec Alain je bosse ,

avec maman “repos”, je me la coule douce !

 

je dois donc être plus ferme pour le mobiliser. le résultat

n'est pas si mal! mais la route est encore longue ! belle

balade en perspective... justement nous sortons .

 

je garde infante jusqu'à la route et puis je le confie à Alain

pour observer et comprendre comment il travaille en extérieur

aux longues rênes avec un jeune cheval. Infante hésite au

passage d'un petit pont.

 

 

 

Alain l’accompagne ,passe et revient dessus. plus loin des chiens aboient. le poulain souffle, ronfle, fait des crottins de stress mais s’en remet totalement à Alain, Sa voix et ses directives.

 

la séance était déjà bien

avancée alors nous ne sommes pas aller trop loin . sur le

chemin du retour Infante s’ impatiente d’avantage lors des arrêts mais se plie malgré tout aux ordres.

 

 

Troisième séance

 

Je finis de préparer infante lorsqu'Alain arrive et la pluie s'arrête à l'instant, Du coup la détente reste à faire.

 

Nous partons en carrière pour ce faire et c'est Alain qui Prend Infante  en main et commence la détente . Mise en route du cheval, vérification des acquis, attention et disponibilité, avec comme objectif de Partir dehors pour travailler en extérieur..

ma participation A cette détente  sera modeste  et lorsque nous partons pour la balade Alain m’explique  qu’il gardera Infante aujourd'hui afin que je puisse bien observer la façon donc il le gère aux longues rênes et en extérieur.

 

Après 20 minutes de détente , nous quittons la carrière et rejoignons la route . Infante est en pleine forme car il s'est reposé la veille et semble plein d'énergie.

 

Il avance donc d'un pas Gaillard, l' oeil vif et l'encolure tendue vers l'avant. le petit pont ne lui pose plus de problème bien qu'il reste Légèrement en tension à son passage.

 

Nous empruntons un nouvel itinéraire le long du canal et le cheval se redresse et ralentit sensiblement . Il avance gentiment lorsqu'en face de lui se dessine une silhouette inconnue jusqu'alors, une jeune femme à vélo suivie d'un homme qui promène son chien à 2 minutes derrière elle. Infante Se redresse  puis s'immobilise.

 

 il observe un instant.  le chemin du canal n'est pas large, et pour plus de sécurité Alain se place  à hauteur de son épaule. La jeune femme ralentit gentiment et  met pied-à-terre pour  croiser  Infante.

 

L'homme et le chien passent à leur tour et nous reprenons notre route d’un  pas Franc après quelques hésitations du  poulain qui tente  même de faire demi-tour..

Infante marche d'un pas décidé et prend confiance sur une route claire et dégagée.

 

Un peu plus tard sur le chemin nous rencontrons des ânes pourtant sages dans leur enclos, mais là encore, une découverte pour Infante qui adopte toujours la même attitude ;il s'arrête et se fige le temps de l’observation

un instant puis accepte de repartir à la demande d'Alain, très attentif à ces drôles de bêtes.

 

Plus loin, il hésitera sur une flaque d'eau et c’est l’  occasion pour Alain de lui montrer qu'il peut marcher dedans sans crainte .

 

Gentiment il lui propose d'y mettre un pied, puis de s'engager pour la traverser. le cheval ne s'oppose que très peu et nous poursuivons.

 

Quelques minutes plus tard c'est une meute de chiens qui aboient à notre approche . Infante s’arrête à nouveau et envisage même de faire demi-tour une fois encore.  Alain s'oppose et le convainc de poursuivre. Il passera finalement gentiment et vaillamment à côté des chiens qui courent  et aboient sur notre passage .

Sur le chemin du retour nous croisons voitures et camion benne sans que cela ne semble poser problème au poulain. Alain observe et me montre que désormais Infante  traverse les flaques de lui même,  sans plus les regarder . Tout au long du chemin, nous nous sommes arrêtés pour exiger des arrêts calmes et appuyés .

 

Infante s'est exécuté gentiment . Nous approchons de la maison . c'était une très belle séance où le poulain s'est très bien comporté.

4ème séance

 

Ce matin lorsque Alain arrive, j'ai détendu Infante en liberté, aux trois allures dans le rond de longe, à la suite de quoi j'ai travaillé en main en carrière 10 minutes au pas, puis j'ai fini par 10 minutes de longues rênes sur un petit parcours de maniabilité.

 

Il faisait déjà chaud et je me suis arrêté pour sortir à l'entrée des pâtures attendre Alain avec le cheval . Avant de commencer, je lui livre mes impressions sur les deux séances de travail effectuées sans lui . Le cheval s'est bien comporté .

j'ai fait tous mes devoirs ;travail des arrêts, sortie en extérieur en main et “direction” aux longues rênes. Nous partons directement nous promener aux longues rênes en extérieur et c'est moi qui prends Infante.

 

Alain reste près de moi et Infante reste calme et disponible . Nous changeons l'itinéraire pour varier les plaisirs et profitons d'une petite place en herbe pour effectuer un petit slalom autour des arbres.

 

Après quoi nous repartons en direction de la maison car Alain pense commencer à monter Infante aujourd'hui . Lors de cette courte promenade, le poulain s'est très bien comporté avec quelques rares et légères hésitations et avec un bon pas, un bon rythme, dans le calme droit et en avant .

Arrivé à la maison nous retournons en Carrière où Alain commence à sauter à côté de l'épaule du cheval en empoignant la crinière pour le préparer doucement et d'un bon se hisse en “sac à patates” , d'abord à l'arrêt puis le sollicitant progressivement, au pas.

 

Il répète l'opération plusieurs fois guettant les signes d'acceptation et les réactions du cheval, constatant que tout va bien , Il va plus loin et décide bientôt de l’enfourcher pour se retrouver à califourchon. Infante à peine surpris marche dans la carrière et répond gentiment aux sollicitations de son cavalier. 

fin de la séance , Alain décide de le laisser là-dessus. personnellement je jubile intérieurement mon cheval aurait eu son bac que je ne serai pas plus fière. !

5 ème séance :

 

Ce matin lorsque Alain arrive, infante est prêt, la détente effectuée.

 

Nous nous dirigeons vers la carrière où il se propose de me montrer et m'expliquer comment travailler à pieds, une rêne dans chaque main et à coté de mon cheval pour le préparer progressivement à accepter un contact plus franc et renforcer, confirmer le dressage et la réponse aux jambes via le stick et l’ordre vocal si besoin.

 

Il commence et fait les premiers réglages qui s'imposent. Il me décrit précisément ce qu'il faut obtenir Et de quelle façon.

Après quelques minutes, c'est à moi. Je m'applique Et tente de penser à tout. Heureusement le poulain apprend vite et Les réglages précédemment effectués par Alain sont d'ores et déjà efficients.

 

Nous partons alors faire un tour en extérieur de la même façon. Le poulain se comporte bien.

 

Au bout d'un certain temps Alain prend la relève pour continuer les apprentissages d'infante et se met à cheval sur la route .

Il travaille l'immobilité au montoir. . Plus loin il croise une voiture Il s'adapte au poulain et à ses possibles.

 

Sur le retour, Il met pied-à-terre et je reprends Infante un court instant jusqu'à la maison. 

Juste avant de terminer la séance Alain se remettra à cheval en carrière le temps de préparer la prochaine séance par quelques foulées de trot en sac à patates puis à califourchon, Après quoi, il s'arrête, descend et caresse . La suite vendredi ! m.e.r.c.i #Bonheur

6 ème séance

 

Il fait presque frais ce matin et le vent souffle .

 

Lorsqu'Alain

arrive, j'ai détendu gentiment et travaille l'immobilité juchée

sur mon Montoir improvisé.

 

Je lui raconte ma difficile séance de travail de la veille et la

tentative de putsch du jeune homme que j'ai dû recadrer très

sérieusement. Il m'explique qu'il n'y a rien d'anormal à ça et

que régulièrement, De temps en temps, en tant que jeune ado ,

entier, qui plus est, Infante Tentera sa chance Pour voir s'il

n'y a pas moyen de moyenner, Et de se la couler douce par la

même occasion. Je prends acte.

 

Sur ce, Nous partons dehors après avoir fixé les rênes et enlevé

la longe . c'est moi qui prends Infante et nous varions

l'itinéraire. Le début se passe bien mais rapidement je sens le

poulain me coller puis se tendre Sensiblement. Alain le prend

un instant pour le remettre gentiment en avant et à sa place.

 

il n'en est plus à sa première sortie et il doit se porter en

avant et avancer régulièrement sans s'arrêter à la moindre

inquiétude et encore moins faire demi-tour. . Une fois Le

poulain remis calme, droit et en avant ,je reprends les rênes.

La suite de la balade se passe bien.

 

Le poulain se comporte bien. Nous passons même sur le bas-côté au-dessus de la route Pour changer ses perspectives et sa vision des voitures, Puis de l'autre côté De la route, entre les arbres et les serres de

culture, avec bâche et plastique à volonté. Infante avance

gentiment, il regarde , sans plus .

 

Sur le retour, des voitures nous doublent sans que cela le

trouble. il rentre d'un pas calme, posé, détendu.

Arrivé à la maison, nous repartons dans le rond de longe pour que je m'essaye au montoir, progressivement, en sac à patates puis je touche légèrement les côtes et la croupe avec ma jambe droite, pour finir par me redresser et m'asseoir à califourchon avec quelques pas si possible et si tout va bien.

Je cherche Bombe et étrivière au cas où !

 

Nous travaillons une minute les arrêts demandés grâce à la pression de

l'étrivière Sur la base de l'encolure, seule et ça fonctionne

assez bien assez vite.

 

Après on se lance, et c'est le début d'une danse à deux où

Infante se fige puis accepte d'avancer mollement pour enfin

avancer, reculer, ne plus bouger mais trop loin ! je descends

plusieurs fois DU montoir pour le replacer et j'arrive enfin à

me positionner en sac à patates.

 

Alain me guide et m'explique comment faire en même temps , au fur et à mesure. je dois m’y reprendre plusieurs fois pour trouver la bonne position 

 

je redescends , je remonte , je le caresse avec ma jambe sur les

flancs et enfin je passe ma jambe droite par-dessus sa croupe

pour me retrouver assise. j'ai le coeur qui bat Comme une

débutante, je suis sur mon cheval.

 

Je redescends presque immédiatement car plus que lui, je

guette toute agitation autour;

 

les chiens, les personnes qui

arrivent,ou susceptibles de passer...

 

Je recommence, me remet à cheval et tente de marcher quelques pas, je l'arrête , on marche encore une fois. je caresse, je descends, la séance se termine et je suis très contente de moi bien que déstabilisée par le fait d'être à cru.

 

c'est à la fois très agréable Et très perturbant. Je ne vais pas voir Alain pendant 10 jours.. il va falloir que je m'assume.. dur dur l'émancipation des fois ;) J'ai néanmoins des devoirs et des directives , Je ferai donc de mon

 mieux jusqu'à la prochaine séance. #merci!

7eme séance

 

Alain arrive et je travaille l'immobilité Juchée Sur mon

Montoir dans le rond de longe , la détente est déjà effectuée

et j' échange quelques minutes avec lui sur les 10 jours de

travail en autonomie.

 

Une séance particulièrement mouvementée me préoccupe un peu. Alain m’explique comment gérer les “montées de fièvre” du

jeune homme . Après quoi nous Abordons mon impossibilité de

conserver l'immobilité dès lors que je monte en sac à patates

ou à califourchon. depuis les deux dernières séances infante

part au pas d'office Et De son propre chef et ce dès qu'il me

sent prête à monter.

 

Une Mise au point s'impose et c'est bien

sûr Alain qui qui s’y colle Après m'avoir expliqué qu'il va

falloir commencer à être ferme sur certaines exigences.

 

Et notamment sur la place et l’attention du poulain qui doit

savoir rester concentré, à l'écoute, lorsque nous sommes au

travail .je goûte là le revers de la médaille de ma très grande

proximité avec ce grand bébé de 500 kg et mesure ma

Difficulté, très provisoire à le recadrer (gentiment Mais

fermement) lorsque c'est nécessaire .je n'ai pas ce réflexe la,

mais je Me dois de l'acquérir .

 

“Le respect d'abord ,la complicité viendra ensuite ”. dixit Alain ;-)

Et en effet, Alain se montre assez ferme D'entrée et exige des

arrêts marqués et dans le calme. Infante s'y prête plus ou

moins , de plus ou moins bonne grâce.

 

Il manifeste crescendo son agacement allant jusqu'à se pincer le poitrail de façon très explicite. Alain ne le laisse pas faire. toute incartade

 même minime est reprise .

L'intensité des “corrections” de l’un s’ajustant exactement à l'intensité des réactions de l'autre. . Infante ira jusqu'à forcer Alain à descendre.

 

une fois, car, de suite Alain se fâche, hausse le ton et le fait reculer sur quelques mètres. peu après, Infante capitule .

C'est donc à mon tour d'obtenir sa pleine et entière

collaboration , dans le calme si possible... Rien que de voir ma

tête à ce moment précis, ça fait sourire Alain… mais je ne me

déballonne pas ! Je suis donc la première surprise lorsque Je

me mets à cheval presque immédiatement et Que le poulain ne

bouge pas d’un cil .

Mieux, je le sens décontracté, relâché et je comprends vite que la séance avec Alain l’a “rincé”. à moi le plaisir des bénéfices de cette dernière. pour la première fois je savoure pleinement le bonheur d'être sur le dos de mon

cheval. j'ai le temps de me replacer correctement et puis nous

marchons .

 

De nouveau je m'arrête, je descends, et je recommence .je suis ravie et mon cheval totalement relâché décontracté... je suggérerais à Alain de stopper la séance, heureuse des minutes qui viennent de s'écouler et pour

récompenser le changement d'attitude radical du poulain. il me reste a récidiver seule... dans l'attente des prochaines séances avec Alain. #Yes!

8ème séance .

Aujourd'hui, je suis en retard et à l’arrivée d’Alain, la détente est loin d'être terminée.

le poulain est encore très frais. Alain me propose donc de le ramener dans le rond de longe pour qu'il”jette son feu” et de continuer à le faire travailler gentiment jusqu'à ce qu'il se pose et soit entièrement disponible.

Infante finira par “exploser” à 3 reprises avant de bien vouloir se caler dans des allures calmes et régulières. Nous retournons alors en carrière pour reprendre le travail en mains. Le poulain se tient bien. Alain prend la suite. Au programme du jour : le monter d’abord un peu en carrière au pas et au trot et puis partir un peu dehors monté.

Le début de la séance se passe bien. Alain empoigne les rênes, la crinière, exige l'immobilité et ,d’un bond ,se hisse à cheval, alternant le sac à patates et la position assise en fonction des réactions du cheval.

 

Il guide le poulain, s'arrête et puis demande le trot. Au bout de quelques instants, Infante prendra spontanément le galop. Dans un premier temps, Alain le laissera faire pour finalement le stopper en descendant, car sentant la situation lui échapper.

 

 Alain, remonte, repart au pas, puis au trot. Infante tente de lui échapper en accélérant. Puis il refusera de tourner à droite… Alain devient plus ferme, chasse les hanches pour reprendre le contrôle des mouvements et de l’allure.

 Et comme précédemment,dans d’autres séances, Infante capitule. Alain descends et me propose d’essayer (avec ce petit sourire que je commence à connaître maintenant) et, là, j’avoue décliner l’invitation… La sortie se passe très bien. Alain me décrit par le menu ce qu'il convient de faire et de ne pas faire. Ne pas hésiter à mettre pieds à terre dés que c' est nécessaire,calme, droit et gentiment en avant. Fin de la séance. Demain, on prend les mêmes et on recommence ( la selle en plus). #OnAvance...

9 ème séance

Aujourd'hui la détente s’est bien passée. Alain débute par quelques vérifications. Visiblement la séance de la veille à porté ses fruits et Infante se laisse guider gentiment par son cavalier.

 

Alain constatant les bonnes dispositions du poulain, me propose de prendre la suite en carrière puis en extérieur monté. Alain me mets à cheval, tout se passe à merveille. Nous sortons et de nouveau, tout va pour le mieux. Nous profiterons de la présence des chevaux le long de la route pour reprendre la leçon intitulée “ je suis sage même quand je croise les copains !”

Nous passons donc une première fois, puis nous doublons la mise et repassons dans l’autre sens jusqu'à ce que le poulain cesse de parader.

 

De retour à la maison, on lui pose la selle. Leçon du montoir et marcher, s’arrêter , descendre et recommencer.. il y a des jours comme ça où tout va bien, le poulain est calme , attentif . Cette séance fût un pur bonheur .

10ème séance

 

Aujourd'hui il fait chaud et j'ai effectué une courte détente liberté dans le rond de longe , puis je suis reparti me mettre à l'ombre avec Infante pour attendre alain.

À son arrivée, Nous repartons vers le rond de longe, pour terminer la détente. Alain souhaite sortir avec le poulain sellé pour le monter en extérieur.

Je termine donc la détente, toujours en liberté mais avec la selle sur le dos. Infante Ne bouge pas, Marche et trotte gentiment aux deux mains

je lui installe donc le collier (l'étrivière) et ses rênes pour marcher avec lui à main gauche et à main droite.

Je lui demande de s'arrêter et puis de repartir pour vérifier ses bonnes réponses et les acquis.

Comme tout se passe bien, nous passons au montoir.. Le poulain doit patienter gentiment. Je pèse sur l'étrier gauche puis me mets à cheval. Je redescends et je recommence, Infante reste sage et attentif . je mets pieds à terre de nouveau et nous sortons.

 

Le Montoir est placé à la sortie pour partir directement en extérieur. je place Infante à côté de ce dernier et lui demande de rester immobile.

Des chevaux jouent et galopent dans la pâture à côté ce qui complique légèrement la tâche. Le Poulain mettra quelques minutes à se calmer .

 

Alain me confirme qu'il convient de prendre le temps nécessaire afin d'attendre et d’obtenir le retour au calme pour continuer.

 

il m'appartiendra par la suite , de travailler le montoir dans de nouveaux lieux pour qu’Infante comprenne qu'il n'est pas autorisé à bouger quel que soit l'endroit.

 

Une fois à cheval, nous sortons, non sans avoir marqué l'arrêt réglementaire avant de nous engager sur la route. Le poulain se montre hésitant mais finit par s'engager . Au bout de quelques minutes , Je mettrai pied-à-terre pour souffler et récompenser le poulain de ses efforts.

 

Nous marcherons un instant et puis Alain prendra le relais. La ballade se passe bien, le poulain reste tendu mais calme et attentif.

 Alain me le confiera une seconde fois sur le chemin du retour et à quelques mètres de la maison. Encore une séance riche en émotion, mais les progrès sont là,Indéniables

11 ème séance Retour de vacances .

 

Alain revient voir Infante après les vacances d'été. Il s'agit de

constater ses progrès et de redéfinir des objectifs.

 

Je lui raconte les séances récentes et le seul incident notable arrivé en balade.

 

Infante surpris par trois gros chiens le long d'un grillage a pris peur et après un demi-tour violent Et une fuite

en avant s’'est finalement arrêté 15 mètres plus loin .Je lui explique souhaiter retourner sur les lieux de l'incident ce

jour avec lui et c'est ce que nous ferons.

Ceci mise à part, Infante sort en balade seul. il se tient sage au montoir (pas depuis longtemps) et se montre particulièrement gentil et coopératif . en extérieur nous

 

marchons beaucoup et trottons à l'occasion. le poulain garde

une allure régulière revenant gentiment Au pas à la voix .

 

tout ça est très positif et le projet , c'est continuer . il n'a que trois ans et demi il n'est pas prêt pour aller beaucoup plus loin Dans le travail immédiatement.

 

Sur cette séance précise, nous retournons en effet Là où

Infante a pris peur.

 

 A l'abord du chemin concerné, le poulain se souvient et commence à se tendre et c'est à ce moment-là que je passe la main.

Alain repart au pas et reste vigilant Mais tonique pour l'encourager A affronter sa peur et à s'en remettre à son cavalier. A hauteur des chiens, Alain ralentit le pas , Puis avance de nouveau lorsque le poulain semble redescendre en pression. il me montre comment monter mes

mains et me positionner pour mieux contrôler le poulain lorsque véritablement je le sens en panique.

 

 

 

 

comme d'habitude , Cela paraît simple lorsque Alain le faiT…

finalement Infante passera son chemin non sans appréhension

mais sans débordement.

 

un peu plus loin je me remets à cheval

 

 

et nous rentrons gentiment AU PAS.

 

Avant une prochaine séance je me dois de continuer le même

travail avec pour consignes, d'insister sur les arrêts

l'immobilité au montoir , d'être plus précise dans mes demandes sans changer le fond du travail, augmenter progressivement

mon degré d'exigence. j'ai néanmoins confirmation des progrès

du cheval et ça me fait plaisir.