Je crois que j'ai toujours été attiré par les chevaux et ceci depuis ma plus tendre enfance. Je me souviens des ballades que je faisais en compagnie de mon oncle, et la sensation de liberté et de bien être que je ressentais alors...
Je n'ai jamais pu prendre de cours d'équitation, car la charge financière était  trop lourde pour mes parents. Quand j'ai eu l'opportunité d'accéder à ma passion, c'est en compagnie de ma soeur que nous avons découverts la traversée du VERCORS, les plages de CAMARGUE, et les massifs de VILLARD DE LANS. 
Tous ces souvenirs resteront à jamais gravés dans nos mémoires, notre passion nous rassemble à jamais...
Les années ont passé et pourtant cet amour du cheval ne m'a jamais quitté. En 2008, ma soeur Elisa alors âgée de 11 ans s'inscrit dans un club et commence à se familiariser avec les fondamentaux de l'équitation. Je suis très présente. Je vis mon rêve par procuration sans jamais oser franchir le pas....
En 2009, Elisa change de club, et là c'est le déclic!
J'ai 27 ans, je suis à cheval et commence mes premières leçons! Deux ans plus tard, j'achète mon premier cheval un KWPN de 9 ans. Le rêve se transforme en cauchemar ( chutes multiples associées à un manque d'expérience certain! ) Je décide de le vendre 6 mois plus tard.
Je suis effondrée, et je me rends compte que trouver une monture adaptée à mon équitation aller être plus difficile que ce que je pensais!
Janvier 2012, après une dizaine de jours à l'essaie j'achète PORTOS un lusitanien de 8 ans. Je le sens très à l'écoute et volontaire. Il semble accepter mes maladresses, et à ce moment très précis je me mets à croire que j'ai enfin trouvé un partenaire.
Au bout de 2 mois portos nous ramène aux écuries au triple galop, démarre dans la carrière sans que l'on puisse l'arrêter. Bref, il se dévoile, et retour à la case départ!
J'attends beaucoup de l'intervention d' Alain car c'est lui qui déterminera mon avenir avec Portos!
A cours terme, j'aimerai partir en ballade , et suivre des cours de dressage et de CSO. Si nous avons un avenir ensemble, alors pourquoi pas les concours clubs ?
Le rêve sera t il possible ? En tout cas une chose est sûre pour moi, si je dois me séparer une nouvelle fois de mon cheval alors j'en resterai là ....

1 ère séance le 11 mai 2012: Avant de commencer le travail je voulais voir le comportement de ce cheval avec sa propriétaire en longe.

 

Si un cheval ne se maitrise pas à pied , monté, ce ne sera pas mieux. J'ai trouvé un cheval méfiant, stréssé et irrespectueux. Cependant il avait un oeil sympa, donc je l'ai pris en main afin de me rendre compte.

 

Par sécurité je l'ai amené dans le manège, et j'ai commencé ma séance de longues rênes, il est parti comme une flèche. Après l'avoir récupéré j'ai continué ma séance en le rassurant. Au bout d'un bon moment j'ai commencé à le sentir plus calme et à l'écoute, nous sommes sortis du manège dans le calme et le retour aux écuries s'est déroulé sans incident. 

2 ème séance : vérifation des acquis aux longues rênes dans le manège puis sortie en extérieur.

 

Changement radical, Portos était concentré et moins stréssé que la fois dernière, il reste tendu mais gérable. Afin qu'il ne m'échappe pas je n'avais pas mis le surfait, les longues rênes étaient libres, ce qui rend l'excercice plus compliqué mais moins risqué.

 

Afin de vérifier l'état d'esprit de mon élève, au retour, nous sommes allés dans le manège. Il a été parfait aux 3 allures, la porte était ouverte et je travaillais juste devant. Le retour s'est déroulé dans le calme.

3 ème séance : sortie en extérieur aux longues rênes.

La fois dernière nous étions allés coté forêt, mais aujourd'hui ce fut coté route, avec passage devant des habitations.

Cette sortie a été un test pour me rendre compte de son état mental, et à part son manque d'expérience c'est un bon cheval. Au retour, je l'ai monté à cru, il n'a pas bougé, il est resté calme et concentré du début à la fin de l'excercice. 

4 ème séance : séance de travail en carrière et dans le manège. Cette leçon était très importante car Portos s'est retrouvé dans la situation du début, détente aux longues rênes dans la carrière et séance de monte ( à cru ) dans le manège.

 

Le début dans la carrière fut assez sportif mais il est resté gérable.

Lorsque je l'ai senti disposé nous sommes allés dans le manège, il y avait un autre cheval ( 1 ère difficulté) lorsqu'il est sorti, Portos n'a pas réagit  ( 1 bon point ).

 

Séance de monte, au début il était assez tendu, pesant sur la main et prêt à fuir, mais en quelqus minutes les allures sont devenues plus souples et régulières ( 2 ème bon point ).

 

A ma grande surprise, à la fin de la leçon j'avais un cheval qui cherchait sa position, voulant se porter en avant, il a galopé dans le calme sans stress, revenant au pas sans soucis.( 3 ème bon point ).

 

sortie du manège dans le calme jusqu'aux écuries. ( 4 ème bon point )

 

Je ne peux pas encore dire que c'est gagné, mais j'ai bon espoir, maintenant je vais le sortir en extérieur et le préparer à être monté par ses propriétaires.


 

5 ème séance : détente dans le manège à cru aux 3 allures et sortie en extérieur sellé.: très bonne séance.


6 ème séance: sortie en extérieur en selle puis travail en carrière.

IL prend de l'assurance, même si il stress beaucoup en extérieur, Portos se comporte bien.

 

Au retour nous sommes allés en carrière 5 min et il a été parfait, il est sorti de la carrière dans le calme. Maintenant je vais commencer à le travailler un peu ( descente d'encolure, assouplissements...)

7 ème séance: séance de monte dans le manège avec sa propriétaire. Même si Stéphanie était un peu stressée, elle a très bien géré sa monture. La séance s'est déroulée dans le calme aux 3 allures et Stéphanie est sortie du manège en selle.

 Portos a été parfait.

8 ème séance: suite à une chute avec sa cavalière j'ai remonté Portos seul en extérieur, Mon métier n'est pas facile car le cheval est un animal puissant imprevisible et très sensible.

J'essaie d'instaurer un climat de confiance entre le cheval et son propriétaire mais il a des chevaux avec un passif lourd, et la moindre erreur peut se révèler catastrophique.

On est passé à coté d'un drame, mais la cavalière va bien, quant au cheval  il ne semble pas avoir perdu la confiance. L'important pour un cavalier est d'être bien entouré et de recevoir les bons conseils. 

 

Ce cheval est à vendre il serait idéal pour un cavalier de niveau galop 6

VENDU