Objectif de la propriétaire :

 

Première rencontre avec Alain aujourd'hui. C'était très sympathique et instructif .

Alain est très à l'écoute de l'histoire qui unit chevaux et cavaliers propriétaires et il prend en compte les objectifs des cavaliers, c'est vraiment rassurant . Je suis contente de pouvoir très prochainement envoyer mon poulain (27 mois) à l’école pour de vrai  !

Je dis pour de vrai car ayant découvert les chevaux sur le tard il y a des choses que j'ai voulu faire par moi- même en m'inspirant de l'approche éthologique et en observant les pratiques d'amis qui ont eux aussi des chevaux...

 

 J’ai acheté ma première jument il y a 7ans (elle a 20 ans). Sympa pour une débutante mais hélas boiteuse à cause d'arthrose. Je songeais à la relève, quand j'ai fait la connaissance de Shangaï ( DSA ) alors qu'il n'avait que quelques jours. Il est né chez une amie éleveuse. J'ai craqué pour lui tellement je l'ai trouvé beau et mignon et j'ai décidé de l'acheter. Je suis allée le voir presque tous les jours et mon amie m'a expliqué comment s'occuper d'un poulain et comment l'aborder correctement.

En même temps j'ai continué de lire des bouquins et articles sur l'éthologie car j'étais restée auparavant sur des expériences négatives par rapport à l'équitation en général et je voulais pratiquer l'équitation d'une manière différente en sécurité et dans le respect du cheval.

 

  J'ai accueilli Shangaï à la maison vers l'âge de 5 mois et demie. Heureusement ma jument l'a très bien accepté.Ce n'était pas tout, il fallait alors s'en occuper totalement et commencer son éducation ....Quand on n'est pas professionnel et de plus quand c'est le premier poulain ce n'est pas évident !

Je suis assez peureuse par rapport aux chevaux car il m'est arrivé quand j'étais jeune d' être embarquée alors que je ne savais pas monter du tout !  Mauvais souvenir ! Mais l'envie de monter dans de bonnes conditions m'est revenue de nombreuses années plus tard ...................................et ne me quitte plus !

 

 

 

Dès que j'ai eu Shangaï j'ai essayé des tas de trucs pour le désensibiliser à des choses que je juge nécessaire pour son avenir de cheval d’extérieur avec moi, peut-être d’endurance car il a de bonnes origines pour cette discipline, ou peut-être un peu de dressage? Je déciderai plus tard..........Dans tous les cas j'ai envie d'avoir un cheval fiable, le moins craintif possible, obéissant, coopérant et heureux ! Le rêve quoi !

 La majorité des choses que j'ai faites avec lui (approche, désensibilisation et habituation ) je les ai réalisées en liberté dans son pré alors qu' il mangeait son grain ! Parfois les amis m'ont déconseillé de pratiquer ainsi mais personnellement, je trouvais trop compliqué pour moi de gérer le poulain à l’attache et le fait de lui présenter en même temps du matériel ou des objets qui pouvaient l' inquiéter. J'avais peur de ne pas réussir à le tenir et j’avais vraiment l'impression que puisqu'il était en totale liberté il était beaucoup moins inquiet puisqu' il savait qu'il pouvait fuir s'il en ressentait le besoin ...........

 

 

Le problème est que Monsieur Shangaï n'a pas beaucoup l' habitude d'être contraint et je pense que maintenant il devrait être assez grand dans sa tête pour passer à une autre étape qui nous rapprocherait peu à peu du débourrage.....

De toute façon il faut que je progresse dans ce sens et comme je rencontre quelques difficultés et encore des craintes (prendre les pieds suffisamment longtemps tenus en longe ou attaché, lui faire accepter le pulvérisateur ou la douche attaché......) j'espère beaucoup des séances de travail en collaboration avec Alain. Mais, j'ai confiance !

 

 

 J'ai rendez-vous pour la première séance le 21 août avec Alain et d'ici là je vais multiplier les sorties en main car effectivement Shangaï apprend beaucoup lors de ces balades. En espérant tout de même ne pas rencontrer trop de camions ou d'engins agricoles car même s' il accepte beaucoup mieux les voitures , avec les gros véhicules qui font du bruit, ce n'est pas gagné encore !!! 

 

 

Méthode de débourrage employée

 

1ere séance,  séance en longe au deux allures et apprentissage du langage de base ( marche , trotte, arrêt...) Très bonne séance, cheval calme et à l'écoute.

il a terminé la séance avec le surfait, sa propriétaire commencera à le faire tourner en longe la prochaine fois.

 

 

2ème séance. Au programme ce matin: tourner en longe avec le surfaix aux 3 allures, attacher à la barre d'attache, prise des pieds.

 

 Shanghai après avoir manifesté qu'il n'était pas d'accord et qu'il voulait agir selon ses idées a capitulé gentiment pour tourner avec Alain aux 2 mains. J'ai été impressionnée par sa capacité à très bien obéir aux ordres vocaux (marche, trotte, arrêt)  dès la deuxième séance !

 

 J'ai été aussi très admirative du savoir-faire d’Alain qui fermement mais sans agressivité aucune a réussi à tenir tête et à s'imposer face à ce poulain qui  très sympa en règle générale peut se montrer aussi très têtu et opposant s'il ne veut pas exécuter quelque chose qu’il ne connaît pas .Je ne risquais pas d' y arriver seule !

 

 

 Je n'aurais pas su quoi faire lorsque Shanghai se mettait en défense et de peur d'un réaction trop explosive c'est moi je pense qui aurais capitulé !!!!!!!!!!!!

 Ce matin j’appréhendais beaucoup de le faire tourner moi-même mais finalement Shanghai s'est montré plutôt docile. Ouf ! Cela prouve qu’il avait très bien assimilé et accepté cet exercice lorsque Alain m’a proposé d’essayer.

 

  J'ai eu du mal à manier à la fois grande longe et chambrière mais il faut rester positif et avec de l'entraînement,  ça viendra j'espère ! Je ne vous cache pas que lorsque je vais réessayer seule de le retravailler dans le rond, je vais sûrement me faire un peu de soucis mais, qui sait... ? Alain l' a ensuite mis à l'attache ( ce que je n'avais jamais osé vraiment faire de crainte qu'il tire au renard ) et Shanghai a été très cool. Prise des pieds par Alain beaucoup plus longtemps que je ne le fais et là aussi poulain patient et gentil. 

Petite anecdote: Alors q' Alain lui apprenait à tourner en longe Shangaï a profité d' un arrêt pour venir me réclamer un bisou ! Je l'ai félicité et il s'est remis au travail .C'était très drôle ! 

 

3ème séance. Détente à la longe fait par sa propriétaire ; Il y avait quelques petits réglages à faire concernant l’autorité et la manière de demander un ordre précis.

 Ensuite apprentissage aux longues rênes, shangaï était calme et à l’écoute nous sommes sorti en extérieur 10min. Les longues rênes étaient fixées au licol, car pour l’instant il n’est pas nécessaire de l’ennuyer.

 

4ème séance : sortie en longues rênes en extérieur je l’ai mené à l’aller et Catherine, sa propriétaire, l’a pris au retour. Nous lui avons mis le mors à aiguilles, mais au départ il était mené au licol par contre au retour les longues rênes étaient fixées au mors. La séance a été très bonne le poulain était à l’écoute et semble très réceptif à la voix. Ce qui m’encourage à penser qu’un jour il pourrait être monté en liberté. Pour l’instant il y a d’autres étapes à franchir.

 

5ème séance : travail en liberté dans le rond de longe je suis heureux de voir un cheval aussi gentil mais je préfère laiser sa propriétaire vous expliquer.

 

Séance Emotion !

 

Programme proposé par Alain: Dressage à pieds en liberté puis début du montoir.

 

 Pendant quelques minutes j'ai montré à Alain le travail que j'avais fait en liberté sur le cercle depuis la dernière séance puis il s'est mis aux commandes ! Alain a travaillé exclusivement en liberté.

 

Le but: Améliorer chez  Shangaï sa disponibilité par rapport au dresseur, sa concentration et son obéissance.

Au début,il lui a appris à tourner tout autour de lui pour venir se placer juste à côté de lui et y rester jusqu' à ce qu' il lui ait donné l'ordre de bouger. Au bout d' un moment Shangaï était très attentif et suivait très bien Alain en respectant ses ordres. ( voix, déplacements du corps et stick pour indiquer la bonne direction... ).

 

Nous avons vraiment vu l' attention de ShangaI s'améliorer tout au long de la séance. Passés les premiers moments où il ne comprenait pas les exercices (?) ou refusait de s'y soumettre (?), sa décontraction et ses réponses étaient de plus en plus rapides et bonnes.

 

Ensuite Alain a voulu aborder le montoir pour la première fois.Mais il nous a dit qu'il voulait tester avec Shangaï quelque chose ......Il nous a parler d' un projet dans ses méthodes de dressage.(?????)

 

Et là ,nous avons compris qu'il voulait monter Shangaï en  liberté. Pas de licol, pas de filet....rien ! 

 

Cette séance est allée bien au-delà de mes espérances ! Nous avons vu Shangaï accepter son premier cavalier sans problème, très gentiment. Alain a même réussi à le faire avancer , tourner et arrêter.

C'est une séance que je ne suis pas prête d'oublier et qui nous permet de réaliser combien un cheval peut nous donner quand il a confiance.

Ensuite Alain lui a mis la belle selle achetée au salon d'Avignon  et l'a fait marcher quelques instants. Pas de problèmes mais sur ce point ce n' était pas sa première expérience...

 

Après tout ce travail Shangaï est retourné dans son pré auprès de sa copine Titwit dans la plus grande tranquillité. BRAVO ALAIN !

 

6ème séance : j'ai été agréablement surpris de voir les progrès qu'avait fait shanghaî et sa propriétaire.Catherine a fait la détente en liberté dans le calme et avec un cheval receptif. Elle est dans le travail juste et je suis curieux de voir la suite car le résultat est très encourageant.

Quand à moi j'ai continué mon cheminemnt en sortant shanghaî aux longues rènes en extérieur avec le filet. Nous sommes passé dans les rues étroites de Rochebaudun et il a été parfait . Ensuite je l'ai monté 5 min a cru en carrière, même si au début il a testé ma vigilance ,la suite de la séance a été sympa. 

 

COMPTE RENDU SEANCE 6 VU PAR SA PROPRIETAIRE

Ce matin il pleuvait, le terrain était glissant, la détente s'est donc limitée à quelques tours de rond de longe au pas en liberté puis à quelques exercices d'obéissance.

 Depuis quelques temps je travaille Shangaï uniquement en liberté et j'essaie de le sortir le plus souvent possible en main. Pour ce qui est des sorties, il progresse bien mais reste encore craintif par rapport aux véhicules qui sont très imposants ou très bruyants.Alain me dit que c'est normal.Il est jeune (il aura 3 ans en avril ). Avec Alain ce matin la séance s'est décomposée en deux parties. 

Première partie:-Sortie aux longues rênes jusqu'au village avec rênes fixées sur le mors. Au début Shangaï  à essayé une ou deux fois de refuser d'aller dans la direction choisie par Alain.Ceci n' a posé aucun problème à Alain qui dans le calme a obtenu rapidement que Shangaï lui obéisse. Promenade sans problème dans le village. Il est vrai que j'essaie de l' y amener souvent en main mais là, c'est plus difficile pour le poulain car le meneur qui guide et rassure habituellement placé à côté de lui ou devant lui se trouve désormais derrière.Je dirais en résumé que Shangaï s'est très bien comporté et s'est montré confiant. 

Retour sur le rond de longe pour la deuxième partie de la séance :-Montoir en liberté.Alain a voulu procéder de la même manière que la séance précédente ( en liberté,sans licol, sans filet et à cru) mais Shangaï ne s'est pas montré tout de suite très conciliant cette fois.Aux premiers essais,lorsqu' Alain voulait passer de la position à califourchon à la position assise Shangaï voulait fuir cet exercice et se mettait à accélérer très vite. A deux reprises Alain a dû sauter pour garantir sa sécurité. Alain comme toujours est resté tout à fait tranquille. Il n'a absolument pas disputé Shangaï.

Il a fait preuve de Persévérance et de Patience. Alain insiste sur ces points importants pour l'éducation d'un cheval. Dans un deuxième temps Alain a fait le choix de remonter sur Shangaï mais en l' équipant cette fois d'un collier (longe nouée autour de l'encolure). Le poulain a alors accepté de porter le dresseur et d'être dirigé par ses actions sur ce collier mais aussi par ses actions de jambes, mouvements et poids de son corps. 

Comme tout allait bien, Alain a ensuite retiré le collier et poursuivi la séance en liberté .Apprentissage des ordres de bases: avancer, tourner, s'arrêter,ne pas bouger. Il me semble que Shangaï, pour un débutant et pour une deuxième séance de montoir obéissait bien à ces ordres ( jambes et corps du cavalier).Il me semble qu' Alain à cette phase du travail a très peu utilisé le stick pour indiquer la direction à suivre. Jambes et assiette paraissaient en bonne voie d'acquisition.

En tout cas, Shangaï a bien circulé sur le rond de longe aux ordres et très tranquillement. Alain est descendu de cheval pour essayer de le monter d'une autre manière encore. Il a utilisé cette fois une bride sans mors faite-maison (ressemblant aux brides dites Ethologiques) qu'une amie avait apportée à ma demande.

Alain n'avait jamais essayé ce genre de matériel. Il est remonté sur Shangaï  et le poulain a cette fois-ci encore, très bien réagit en répondant correctement aux actions de cette bride. 

Je suis très contente du travail auquel j'ai assisté ce matin. (Les autres fois aussi bien sûr)

7ème séance : nous sommes au moment tant attendu, le monter en dehors du rond. Ce cheval est tellement bien préparé que je n'ai même pas eu besoin de le monter à crue avant en extérieur, je sentais que tout irait bien et j'avais raison. Au retour sa propriétaire est revenue avec, pas sans stress mais elle a bien gérer et maintenant un autre travail l'attend. Pour ma part je suis content de voir le résultat et je suis convaincu que tout ira bien.

 

8ème séance : nous arrivons à la fin du débourrage, Catherine a fait du très bon travail. Lorsque je suis arrivé le poulain était sellé et Catherine a fait sa détente montée dans le rond de longe. Ensuite nous sommes allé en extérieur dans le village. Irréprochable, le couple s'entend à merveille. Ils ont trotté et il y a eu quelques foulée de galop dans une monté. Le retour s'est déroulé dans le calme. Prochaine étape sortir avec un autre cheval.

 

9ème séance : Shangaï a été monté 11 fois par sa propriétaire. Je suis allé en extérieur et je me suis régalé. Il  est resté calme et obéïssant aux trois allures. Bonne route

 

Séance sereine mais... Spectaculaire !

 

J'ai été très contente de constater les progrès de Shangaï  lors d’exercices nouveaux demandés par Alain lors de cette dixième séance. Progrès de compréhension, d'obéissance, de collaboration, et surtout de confiance.

 

Alain m'a demandé ce que je voulais travailler plus particulièrement. Cela tombait bien car j'avais préparé quelques questions:

 

* Apprendre à faire trotter Shangaï en longe juste à côté de moi sans qu'il fasse le fou et sans qu'il me dépasse.Si possible apprendre à le faire aussi en liberté.

 

* Pouvoir le faire trotter monté sur des terrains qui ne sont pas parfaitement plats. Souvent, je trouvais Shangaï crispé dans les descentes et du coup je ne m'autorisais pas à lui demander au trot des changements de directions variées.

 

* Shangaï bougeant beaucoup au montoir en extérieur alors qu'il se tient parfaitement en carrière, je voulais savoir comment remédier à ce problème. Des conseils aussi avant de commencer des balades en extérieur avec d'autres chevaux.

 

* Faire monter dans un van.

 

J'ai eu des réponses claires à chaque question et les démonstrations d'Alain était explicites et pleines d'enseignement.

 

Alain a beaucoup avancé dans le dressage de Shangaï ( 3 ans 4 mois ) et les numéros qu'il s'est amusé à faire aujourd'hui en liberté ( passer sous le ventre du cheval, se mettre debout sur son dos, lui poser les antérieurs sur une petite estrade ... ) m'ont prouvé encore à quel point Shangaï est gentil et ...sérieux dans son travail. Merci et Bravo Alain , Merci et Bravo Shangaï !

 

La onzième séance qui s'est déroulée le 26/09/09 marque pour moi la fin du débourrage.

 

En effet même si Alain et moi avons fait en collaboration un travail préparatoire très varié ( en main pour les déplacements, à la longe sur le cercle, aux longues rênes, en liberté et monté ) il me manquait de voir Alain travailler Shangaï au galop pour oser essayer de le monter moi-même à cette allure . Nous avons parlé aussi à cette séance des variations d'allures car j'avais commencé à lui demander des allongements de pas et de trot surtout à la longe. Alain m'a montré aussi comment débuter l'initiation au Pas d' Ecole.

 

Ensuite il l'a monté comme il le fait depuis le début ( sans aucun équipement ) et l'a sorti en extérieur au pas et au trot sur la route. C'était très étonnant et beau à voir. Les automobilistes qui les ont croisés ont dû être étonnés ! Shangaï était parfaitement tranquille et obéissant. Ensuite début du travail au galop sur le rond de longe avec toujours un Shangaï nu.Il a fallu quelque tours pour que le poulain trouve son équilibre avec Alain sur son dos mais rapidement il a semblé à l'aise et coopérant. Alain a terminé sur la carrière sans plus de matériel et là je crois qu'il s'est bien amusé. Il l'a mené dans tout les sens et ils ont même sauté à plusieurs reprises un obstacle.

 

La récréation n'était pas tout à fait terminée car pour finir Alain est , comme la dernière fois, monté debout sur son dos. Trop facile pour Alain !!!!!! Alors il a tenté un poirier mais l'encolure de Shangaï étant encore un peu frêle il n'a pas pu prendre appui et a renoncé. Ce sera pour un peu plus tard .

 

Depuis ce jour j'ai commencé à demander le galop sur le cercle et sur la carrière à trois reprises et cela s'est bien passé même si j'ai des progrès à faire dans cette allure. Je suis vraiment très contente. Je précise que je ne tente pas encore cette expérience avec le poulain nu. Peut-être un jour mais je ne suis pas prête pour le moment. Je le monte avec une selle sans arçon et un filet sans mors. Au pas et au trot en laissant les rênes sur l'encolure je le travaille de temps en temps juste avec la voix, le poids du corps et le regard. Shangaï qui a été dressé comme cela par Alain est très réactif et obéissant.

 

Grâce à Alain ce débourrage de rêve tout en douceur a pu se réaliser et m'a permis de monter Shangaï dès le printemps alors qu'il était à peine âgé de 3 ans. Depuis je peux le sortir seul ou avec un autre cheval et jusqu'à maintenant tout s'est bien passé. Nous avons ceci dit encore des progrès à faire pour la gestion des peurs à l'extérieur ( les engins agricoles et les motos  principalement ).

 

Mille merci Alain et... CHAPEAU !

 

 

  Ce poulain est vraiment génial et je pense que nous allons entendre parler de lui . Bravo à Catherine pour son travail Bonne continuation

 

http://leschevauxduptilac.e-monsite.com/rubrique,shangai,1198355.html