tango

 

Tango né en 2007, poney ayant vécu la maltraitance par le passé n’a, cependant, gardé aucune rancœur envers l’homme. Au début, c’est Olivia la personne chez qui mon poney est en pension qui me l’a travaillé. Quand elle le tournait en longe, il ne savait pas le faire, il se débattait et essayait de sortir du rond de longe. De plus, il se cabrait en voyant la chambrière

.   

Au fur et à mesure des séances, il a compris comment tourner aux trois allures et aux deux mains. Grâce aux bons conseils d’Olivia, j’ai également pu y parvenir en liberté avec la selle, puis le filet. Ensuite,  une fois qu’il m’a semblé prêt, j’ai essayé de le monter pendant qu’on me le tenait en longe en commençant en sac à patate puis à califourchon. Il a été effrayé et je suis tombée.

 

Cependant, j’ai, tout de même, continué à le longer jusqu’à ce qu’il ne bouge plus au montoir. J’ai fait venir un ami pour faire de la désensibilisation. Je l’ai sorti en extérieur  mais il a eu peur d’une voiture il s’est mis au milieu de la route. Je me suis fait une bonne frayeur et depuis je n’ai pas osé le ressortir.

 

Je pense que mes compétences s’arrêtent là c’est pour cela que j’ai fait appel à Alain.   

 

1 ère séance  Le plus difficile dans ce genre de cas est de faire le bon diagnostic car tout le monde sait que chaque erreur est une cicatrice morale dans l’esprit du cheval. Pour l’instant, je cherche encore l'équilibre entre la douceur et la fermeté ; pourquoi la fermeté ? Lorsque je parle de fermeté, je ne fais pas allusion à la brutalité qui est, à mon sens, stupide et inutile mais j’entends, par fermeté, détermination, rigueur et  ténacité.

 

Lors de cette première séance, je l’ai sorti en extérieur aux longues rênes puis sa propriétaire l’a mené sur le chemin du retour. Je l’ai trouvé volontaire et pas du tout craintif. Donc, en fin de séance, je me suis mis en sac à patate à cru ; et là, il n’était plus du tout le même, il était tendu et disposé à me mettre à terre. J’ai mis ça sur le compte du changement de poids et j’en suis resté là pour cette séance. A l’avenir, je vais devoir être prudent tout en m’employant à estomper ce défaut jusqu’à ce qu’il cesse d’être sur la défensive et accepte les aides naturelles du cavalier (poids du corps, jambes et mains).

 

 

 

2 ème séance   sortie aux longues rènes en extérieur puis séance de monte à cru.

Aux longues rènes se fut un peu sportif au départ mais ensuite il a trouvé ses marques et le retour s'est fait dans le controle et dans le calme.

 

La séance à cru fut surprenante, car j'ai trouvé ce qu'il n'allait pas; Il y a avait un endroit du coté gauche, au niveau de la jambe qui était très sensible, une fois ce problème de résolu j'ai marché et trotté sans difficulté, je suis même allé en extérieur 5 min afin de vérifier.

 

Je pense qu'il n'y ne doit y avoir de zone de non droit sur le corp du cheval il faut qu'il sente physiquement que vous êtes là afin de ne pas se laisser surprendre

( role de la  désensibilisation).

 

Rien est encore gagné car il reste quelques tentions à gérer, mais je pense être sur la bonne voix.

3 ème séance   sortie en extérieur en sac patate. La séance fut très sportive, son objectif était de me faire descendre à chaque fois que je le contrariais.  La bataille a été rude mais à la fin j'ai pu me mettre à califourchon. ( quelques secondes )je remarque qu' Il n'a pas peur des voitures mais il reste sensible avec les camions.

 

Malgré la résistence dont il fait preuve nous parvenons à trouver un terrain d'entente et chaque progrès même minimes soient ils, nous mène tout doucement séance après séance, vers le résultat souhaité. Je reste confiant.

4 ème séance   sortie en extérieur sellée avec les longues rênes. Il a progréssé, il semble moins stressé mais il reste encore impatient à l'arrêt. En fin de séance nous sommes allés dans le manège où j'ai commencé à le travailler dans des allures plus régulières au pas et au trot.

5 ème séance   sortie en extérieur montée avec la selle. Vu le passif de ce cheval  je suis resté prudent; J'ai alterné de la monte et de la marche en main afin de ne pas dépasser son seuil de tolérance. En fin de séance il semblait assez décontracté pour que nous fassions quelques foulées de trot. Tout se fait en extérieur dans un premier temps et le travail en carrière se fait ensuite; La méthode est peu pratiquée mais elle fait ses preuves.

6 ème séance   sortie en extérieur au pas et au trot.Très bonne séance le poulain semble me faire confiance; au retour je suis allé dans le manège, Tango est resté calme mais un léger stress était palpable, je n'ai pas insisté. Le principe est de demander peu et finir sur du positif, ce qui a été le cas aujourd'hui.

7 ème séance   détente au pas dans le manège et sortie en extérieur. Dans l'ensemble il a été bien, mais il ya eu quand même chute. Rien de méchant un pied à terre mal négocié mais pas de bobos. Il a fait un écart sur un chemin et il y avait une ornière ce qu'il a désiquilibré et fait un peu paniquer.

 

Le retour s'est déroulé dans le calme et j'ai terminé la séance au pas et trot dans le manége.

8 ème séance   détente en longe dans le manège, aujourd'hui mon objectif était de faire monter sa propriétaire; J'avoue que c'est le moment le plus stressant dans la période de travail; Donc, afin de mettre toutes les chances de mon coté je suis allé en extérieur avec tango, au retour il était prêt à changer de cavalier.

 

La seule règle que je m'impose est la sécurité, pour cela je conseille de ne pas aller au delà de ses capacités. Il vaut mieux commencer par des exercices simples avant de passer à autre chose, donc sa cavalière à travaillé le montoir ensuite elle a fait quelques pas et s'est arrêtée.

 

Après avoir répété cet exercice plusieurs fois tango est retourné au parc. la séance a été très positive et nous alllons continuer sur cette voie

9 ème séance   Aujourd'hui j'ai laissé faire sa propriétaire afin de voir les acquis de l'un et de l'autre. Détente en longe dans le manège et sortie montée en extérieur au pas.

 

Vu que le manège reste une source de stress je lui ai conseillé de commencer la détente dans le manège, ensuite sortir en extérieur ( au pas pour l'instant et accompagné) et au retour finir la séance dans le manège.

 

Tout s'est très bien déroulé, Tango est resté calme et attentif, et sa cavalière semble prendre ses marques. L'exercice n'était pas facile mais avec de la patience et de la volonté tout arrive.

10 ème séance : commentaire de sa propriétaire du 1er sept

 

Maintenant que le débourrage est terminé je peux monter tango en extérieur, j'ai encore un peu d'appréhension mais ça va je me débrouille pas mal.


Cette dernière séance s'est bien passée, je suis sortie en extérieur puis au retour je suis allée dans le manège sans probléme.

 

Je ne trotte pas encore car je ne m'en sens pas encore capable mais ce n'est qu'une question de temps.


Je vais continuer à le sortir en extérieur sur les indications d'Alain.


Je tiens à le  remercier  pour son excellent travail sur tango. Le poulain a vraiment changé depuis la première séance ; je ne le reconnais pas, il est plus calme et moins craintif.


Merci beaucoup et à la prochaine