BIRDY

Birdy est arrivé à la maison à 11mois, il y a 1 an et demi maintenant. C' est un poulain americain Nokota, entier. Il vit au pré avec un hongre pur sang arabe de 18 ans.
Poulain très proche de l' homme, bien dans ses sabots, curieux, intelligent.....tout pour plaire, quoi !!! Il a été débourré à 2 ans, pré debourrage que l' on m' a conseillé de finaliser, puisqu' il était entier donc avec un risque de domination marqué.
Birdy est retourné maintenant à sa vie de poulain, ou il va pouvoir grandir tranquillement. 
Néanmoins, je souhaite continuer ses apprentissages, ou plutôt lui en faire découvrir d' autres, plus essentiels à mes yeux, compte tenu de son âge.
Objectifs immédiats et à moyen terme :
Créer avec lui une relation de confiance basée sur un respect mutuel. Pouvoir le sortir en longe en toute sécurité afin de lui faire découvrir le maximum de choses à l' extérieur, un peu de travail à pied également, reprendre les bases...
Objectifs à long terme :
Que Birdy devienne un parfait cheval d' extérieur pour faire de belles randonnées et pourquoi pas du Trail in Hand également....A voir !
Et tout ça en espérant pouvoir le garder entier !!
L' expérience d' Alain, sa connaissance des chevaux ainsi que sa volonté de travailler avec la collaboration des propriétaires, m' ont amené à faire appel à ses services, pour qu' il m' accompagne dans l' éducation de mon petit.
1ère séance lundi 7 Août 2017
Nous arrivons au pré, accueillis par les loulous, curieux de cette nouvelle tête. Mise du licol à Birdy. Alain veut le mener en longe dans le pré pour jauger un peu son élève et voir son attitude. Très vite, le ton est donné....il comprend vite à qui il a affaire.
Et tout çà dans le calme. Réprimandé avec justesse, timing au top....tout paraît simple !!!
Et pourtant !
Puis, le jugeant suffisamment à l' écoute et calme, nous voila partis sur la petite route qui mène au village. Birdy semble relativement calme, j' ai du mal à percevoir son stress, qu' il ressent pourtant. A l' approche de choses terrifiantes, il prend sur lui pour examiner ces monstres pour les juger finalement inoffensifs.
Passage a niveaux, gloup, je stresse plus que lui....1 crottin plus tard, de l' hésitation, on renifle et puis go....!!!
Alain le laisse se défouler un peu pour évacuer son stress, dans un champs à l' entrée
du village. Je me dis en le voyant jouer que j' ai du boulot pour gérer correctement mon petit poulain déjà grand. Pas à pas et avec l' aide d' Alain, je suis persuadée néanmoins d' y parvenir.
Puis, nous prenons le chemin du retour, moi toujours dans le rôle de photographe, d' observateur et d' auditeur. C' est super de voir Birdy de l' "extérieur", sans la relation affective que j' ai avec lui. Retour impeccable, dans le calme.
Bilan positif !!! Alain me le confirme intelligent, gentil, proche de l' homme, voire trop !!! Donc, besoin de limites à poser.
Devoirs à faire pour moi d' ici la 2ème séance : au licol dans mon pré, le faire marcher et s' arrêter et repartir en même temps que moi, distance de sécurité et tout ça dans le calme. Rdv dans 1 mois.

 

Merci Alain !

Séance du 8 Septembre

 

 

Un mois s' est écoulé, pendant lequel j' ai essayé de faire correctement les exercices recommandés par Alain dans le pré avec Birdy. A savoir faire respecter au poulain une distance de sécurité entre nous, qu' il s' arrête net en même temps que moi et me suive calmement quand je repars. Tout ça avec, je le croyais, un succès moyen, vu qu' il redemarrait toujours avec un temps de retard. Le stop, par contre, impeccable ! Alain m' a rassurée en m' expliquant que son démarrage tardif n' était pas important, tant qu' il le faisait. Ouf !

Nous débutons la séance avec quelques allers et retours dans le pré, avec moi aux commandes pour permettre a Alain de visualiser ma pratique et mon positionnement et de rectifier ce qu' il juge bon. Un problème lui saute aux yeux de suite, c' est ma façon de tenir et d' utiliser le stick.

 

Je n' ai pas le bon mouvement pour le manier, ni d' ailleurs la bonne façon de le tenir.....quelques essais infructueux avant de finalement me débrouiller pas trop mal....puis départ pour l' extérieur !

Cette séance devait être débutée, à l' aller de la balade, par Alain et éventuellement par moi, sur le chemin du retour.

 

Or, après m' avoir regardée mener Birdy au licol, Alain m' annonce que finalement, c' est moi qui m' y colle !!! Gloup ! Après quelques mètres à peine, Birdy, un peu récalcitrant ( parce que c' était moi, à coup sûr ), fait mine de se cadrer. J' ai en tout cas perçu l' intention....Alain le reprend sur une courte distance, le recadre et me le redonne. Je suis un peu tendue, je l' avoue....

J' ai tendance à le surveiller du coin de l' oeil, même si tout se passe bien et on continue sur la route. Voitures, chiens qui aboie, vélos, tout passe même si j' ai souvent craint d' être bousculée. Le stick me permet de le garder à sa place ou de l' y remettre quand il colle trop.

 

Alain m' explique que je dois essayer en permanence de repérer autour de moi les éléments potentiellement à  risque,  tels que chiens, piétons, voitures, ou tout autre élément extérieur inerte, mais qui peuvent inquiéter un poulain, ceci afin de pouvoir anticiper un sursaut ou un écart de Birdy.

 

A le dire, ça paraît simple mais c' est difficile de tout observer, enfin pour moi....peut être qu' en lâchant prise mentalement vis à vis de Birdy, il me serait plus facile de me concentrer sur mon environnement....à  travailler aussi.....

Sur le chemin du retour, Alain me propose de le garder et de faire donc la totalité de la balade en tant que guide.

 

Il me fait la remarque qu' il me sent plus à l' aise dans mon positionnement, mes réactions et mes réprimandes, si besoin.

 

Effectivement, je le sens aussi. J' ai pris mes marques, me sens à l' aise maintenant,  avec plus d' assurance. D' ailleurs, Birdy est, au fil de la balade, bien plus calme et confiant, se cale sur mon allure.....comme m' a dit Alain, on aurait pu partir pour 2 h, on était bien connectés !!!

 

 

Super séance.....merci Alain. J' attends la suivante avec impatience !!! En attendant, 4 ou 5 sorties programmées avec mon Birdy pour continuer les progrès.....

3 ème séance.

 

Alain prend

Birdy en main pour voir son comportement. Il me semble un peu excité mais comme d' habitude, avec Alain, il est recadré de suite et il teste beaucoup moins. Il se permet un peu de "danse" sur le chemin, qu' Alain m' explique être du jeu, partagé qu' il est apparemment, entre la joie de sortir et l' envie de retourner avec son copain.

 

Je pense avoir beaucoup de travail egalement, en ce qui concerne ma compréhension des réactions et expressions de Birdy. Je pense même que c' est essentiel pour avoir la bonne réaction au bon moment.

Donc tout se passe bien. Voiture ok, chien aussi, rien de neuf.

Alain teste un gros plot de béton en guise de montoir. Birdy, qui connaît pourtant déjà, monte dans les tours, fait la même sarabande qu' avec moi la fois d' avant, avec beaucoup moins de succès.

 

Alain m' explique que le poulain peut faire ce qu' il veut, ce n' est pas grave, tant qu' il ne menace pas !!! Et que son énervement vient du fait qu'Alain se tient au dessus de lui et que c' est cela qui le contrarie. Nous restons là jusqu' à ce qu' il se calme et nous continuons la route un petit peu.

 

Demi tour ! Alain me confie Birdy pour le retour. Je dois dire que je suis moyennement à l' aise mais ça se passe bien.

 

Au moment de reprendre la route à droite pour rentrer, Alain me demande de faire semblant de ne pas rentrer et de tourner à gauche jusqu' à un petit panneau, quelques mètres plus loin, qui est l' objectif à atteindre....juste à côté et si loin à la fois !!! En effet, Birdy a pigé de suite qu' on n' était pas dans le bon sens et a recommencé à monter en pression.

 

Je n' arrivais pas à faire qu' il me suive et il profitait bien sûr de mon manque d'assurance. Je ne réussissais pas à le remettre à côté de moi, il était derrière, trop proche. Alain m' a expliqué que je me genais toute seule, que je ne compliquais la vie pour le remettre dans le bons sens. Autre travail qu' il faudra que j' analyse et que je fasse pour progresser. Bref, les mêmes causes produisant les mêmes effets, je l' ai encore lâché, sans savoir réellement comment.

 

Comme nous n' étions pas très loin, Alain m' a dit : on retourne le chercher et on repart. Pas de sanction, mais il doit comprendre que plus vite il fait ce qu' on lui demande, plus vite il a la paix et que s' il a gagné une manche, il n' a pas gagné le match.

Nous repartons donc avec Birdy, pas très content, tenu par Alain, jusqu' à l' endroit où nous avions prévu d' aller. Là, pause pour travailler également l' immobilité. Puis, je le reprend pour le retour, en intercalant des stops impromptus.

 

Nickel ! On sent qu' il a abandonné toute idée de rébellion et moi même, je ressens sa décontraction. Avant de rentrer, je continue un peu le long du champs pour tester. Aucune réaction négative. Il me suit sans problème.

 

Nous le rentrons dans le calme après une très longue séance sportive.

Malgré ses 2 ans 1/2, Alain me dit qu' il a le mental d'un poulain de 2 ans, donc ce travail est très important pour qu' il se cadre.

 

Objectifs en solo : petites balades en main de courte durée pour prendre confiance en moi et le jour où tout est réuni et ou je me sens vraiment confiante et décidée, je le sors vraiment là ou j' ai décidé et le temps que j'ai décidé.

A suivre......

 

 

Merci Alain de tout ce temps consacré à nous deux sur cette séance difficile et riche !!!!