Djédaï leva nève arabe shagya

C est après une balade équestre à fond d'Urles en compagnie de son éleveuse Valérie que nous avons rencontré Djédaï entrain de têter sa mère. Après 15 ans à regarder ma femme et mes filles pratiquer l 'équitation, j ai décidé d acheter ce poulain.Il est arrivé à la maison le 8 novembre 2013 à 8 mois.


Boléro ( le cheval de Magali ma femme) a été son parrain après sa maman. Ils sont presque tout le temps ensemble en compagnie de Quenzo un haflinger. Djédaï est un cheval pausé, attentif, équilibré et affectueux.


Maintenant il a presque deux ans et il demande à apprendre. Nous avons donc décidé, n étant pas des spécialistes de nous faire épauler par Alain.(Des recherches internet nous ont conduit à lui)

1 ère  séance: lundi 16 février 2015


Rencontre avec Alain à la maison.Départ du boxe à pieds jusqu'au rond de longe (15 minutes de marche et traversée de la ville).


Alain nous à regarder jusqu'au  parc  afin d 'étudier notre relation avec les chevaux.


Arrivée au rond de longe et travail de Djédaï en licol sur de tous petits cercles avec de nombreuses demandes d'arrêt et travail sur le rapport des distances avec Alain.
Puis retour à la maison avec un objectif à présenter à la prochaine séance.

 2 ème séance : Ce lundi de Pâques, nous avons passé un très bon moment d' apprentissage, grâce à Alain. Chacun à notre tour, nous avons travaillé DjédaÏ, de manière à ce qu 'il apprenne à faire attention à nous et non pas l 'inverse et nous avons passé du temps à travailler au pas les distances avec lui. Nous avons appris à relâcher la longe avec le petit cheval et à travailler beaucoup plus avec notre mental qu'avec nos bras.

DjédaÏ est resté attentif toute la séance. Ensuite, nous lui avons laissé un moment de divertissement, de récréation.

 

Jolis roulés de sciure.

Ensuite nous avons travaillé l approche du poulain en liberté dans le rond de longe avec le licol. Il nous a appris que même sans licol le cheval se laissait attraper rien que par la simulation mentale et gestuelle.


Enfin ,nous avons travaillé l' entrée et la sortie de Van, pour que notre carrosse soit un plaisir pour lui. Méthode ultra pratique et très efficace!
Belle matinée, pas de vent, grand soleil et un super Alain. Merci!

3 ème séance:  Alain est arrivé au rond de longe pour que nous travaillions Djédaï .


Notre but étant que celui-ci soit toujours attentif:


-suivi au pas à la longe
-respect des distances homme cheval.


-travail et jeux en liberté
-être capable de capter son attention et de l amener là ou l'on veut avec ou sans longe.


L'idée: c'est que Djédaï soit  capable de rester concentré sur nos déplacements.

Le but est que l'humain commence un exercice et que le poulain  trouve la suite. 


Cependant il est indispensable de lui laisser des moments de liberté sans intervention de notre part, il est jeune et il serait dommage de le blaser.

Alain nous a appris à travailler les déplacements d'épaules avec, toujours à l'esprit, le respect des distances car Djédaï est un peu beaucoup collant.


Pour finir la séance, nous avons retravaillé les montées et sorties de van avec toujours, un arrêt plus ou moins long sur le pont.


MERCI ALAIN !

4 ème séance : Ce matin,nous avons vu Alain de bonne heure pour travailler Djédaï à environ 1 mètre 20 de distance,au pas,avec la possibilité d'enrouler soit à droite,soit à gauche.


Toujours le travail qui consiste à apprendre au cheval à faire attention à nous. Djédaï comprend assez bien,cependant,il parait beaucoup plus à l'aise piste à main gauche.Le reste est en cours d'acquisition pour nos prochaines séances.

Ensuite,nous avons demandé à Alain de lui apprendre à se coucher.Ils ont été de grande patience.Malgré tout,Djédaî a eu peur lors du passage d'un vélo et Alain étant mal positionné, s'est fait renverser par le cheval.


Alain ne l'a pas sanctionné pour autant.Il a simplement repris la demande du "coucher".Alain a arrêté l'exercice à un stade idéale...(grattage de pied,tête baissée et un des postérieur rentré sous le cheval) poursuite la prochaine fois.
Encore merci pour ce bon moment d'apprentissage pour le poulain mais aussi surtout,pour nous.

Ce lundi 13 juillet, 5 ème séance : nous avons travaillé au rond de longe essentiellement 3 choses avec Alain.


_Nous avons progressé dans le respect des distances au pas et aussi nous avons appris à Djedaï à rester immobile au milieu du rond de longe alors que nous tournions autour de lui.


-Ensuite,pour la première fois,Alain  a installé un surfaix. Djédaï l'a  très bien accepté! Alain l'a travaillé un moment au pas et au trot mais essentiellement au pas. Bonne familiarisation..

Enfin,pour finir la séance,Alain a travaillé le coucher.Tout d'abord dans le rond de longe.Il a réussi 2 fois(non sans fatigue!!!) et ensuite dans notre champs. On peut sentir que le coucher n'est pas l'activité préférée de Djédaï.



Bravo Alain pour ton entêtement et tes efforts physiques.


Et merci pour ces bons moments partagés et ces belles démonstrations.

 lundi 31 Aout  6 ème séance

Ayant déclaré forfait avec ma main, Magali a fait toute la séance avec Alain.


-Travail des distances à la longe,respect des distances.Puis travail sur des cercles plus importants au pas . Djedaî se comporte avec respect.


-Passage au trot,Djedai est un peu plus difficile à canaliser. Il teste, prend quelques allures de galop..Par 2 fois,je lâche plutôt que de me faire emporter et tirer.Je change de direction,ne m'en préoccupe pas.Il revient vers moi assez vite et je récupère la longe comme si je ne l'avais pas lacher.

Travail à nouveau au pas,puis au trot.


Alain m'explique que le cheval se détend avec ma respiration,et...c'est bien vrai,Djédai¨est à l'écoute,il ne me teste plus et reste au trot.


-Ensuite Alain reprend le travail du coucher.Moins difficile cette fois-ci.Il arrive à le faire se coucher assez vite sans qu'il se roule pour autant.Alain reste ainsi un bon moment près de lui;au sol.


-Enfin,travail d'Alain et de Djedai en liberté dans le rond de longe,travail de l'immobilité de Djédai avec Alain qui se déplace autour de lui.

Djédai a tout compris, c'est parfait.Un sans faute ! Puis, Alain termine la séance en ouvrant le rond de longe et en invitant Djédai à monter en toute liberté dans le van.


Parfait,réussite assurée sans aucune hésitation.Je lui met son filet,l'attache et Alain positionne la barre et c'est parti pour un nouveau près.


J'avoue avoir été émerveillée avec Thierry.Superbe séance encore une fois! Merci

Lundi 28 septembre, 7 ème séance.

Ce matin,nous avons travaillé chacun notre tour Djédai sous le regard d'Alain.
Moi,j'ai travaillé Djédai à la longe à environ 1,5 mètres voir 2 mètres de distance, au pas,au trot,et en lui autorisant quelques allures de galop.

Thierry a pris la suite en positionnant le surfaix.Alain a tout de suite compris que Thierry serait plus à l'aise en toute liberté.Nous avons donc retiré filet et longe.Djédai a été super ,très receptif (autant avec Thierry qu'avec moi).

Puis,Alain a à nouveau tenté le "couché" avec beaucoup de patience car DJédai aurait tendance à vouloir se coucher trop brutalement sans faire attention à lui.


En fin de séance,Alain a appris à Djédai à tourner autour de lui en liberté, puis à la longe à nouveau (car Djédai prenait un peu trop de liberté!) et  à nouveau en toute liberté.

On a pu constater que Djédai était beaucoup plus à l'aise à gauche et qu'il faudra accentuer le travail du coté droit les fois prochaines.


Encore une fois merci Alain...Nous nous sommes régalés.

séance du 26 octobre 2015

Travail de Djédaï au pas et au trot dans le rond de longe.Début de séance très calme,avec un cheval très à l'écoute.

A moi par contre,de m'améliorer dans le fait d'être plus précise dans mes demandes.

Djédaï est très demandeur et se prête bien au jeu.
Il reste très appliqué et attend encore plus de moi.

Ensuite,vient le tour de Thierry.On positionne le surfaix.Puis,travail de Djédaï en liberté dans le rond de longe. Djédaï accepte volontiers le surfaix.

Le travail se fait très bien,avec une allure plus dynamique.
Puis,Alain lui met les longues rênes,d'abord à gauche et rapidement à droite

Aucun soucis, Djédaï encore une fois se prête au jeu.

Alain fait quelques pas au longues rênes avec lui et tout se passe bien...

Enfin ,pour terminer la séance,notre 4 ème fille Jade travaille Djédaï au pas parallèlement à lui dans le rond de longe.

Djédaï s'est montré très gentil avec nous quatre.Il s'adapte aux demandes très différentes de chacun.
On a tous été très heureux de constater la facilité d'apprentissage de ce jour.
Merci Alain

Lundi 30 novembre 


Travail de Djédaï au pas et au trot dans le rond de longe .


Ensuite même travail mais en positionnant le surfaix.


Djédaï ne montre aucune objection.



Travail à la longe ,puis en liberté.

Positionnement d'une longue rêne.


Travail de Djédaî avec cette longue rêne au pas puis au trot.


Djédaï,réagit sans crainte.


On enchaîne donc rapidement avec la seconde.Tout se passe très bien.


Travail aux longues rênes dans le rond de longe. Djédaï comprend tout très vite et est même d'une extrême patience avec nous qui manquons de précision.


Ensuite nous travaillons Djédaï de la même façon en sortant du rond de longe et en l'amenant dans le pré.

Tout se passe avec beaucoup de douceur et sans mauvaise réaction de notre "Titi".


Encore un bon moment partagé tous ensemble.Vivement la prochaine séance .

14 décembre à 14h.


Pansage rapide de Djédaï puis détente au pas et au trot dans le rond de longe.


Aujourd'hui Djédaï a du gaz!


Il faut faire un plus attention. Alain a même cru qu'il allait se cabrer.

 

Puis,on positionne le surfaix.Et ajout des longues rênes l'une après l'autre.
Djédaï est toujours aussi chaud mais tout de même sympa.

Nous le travaillons chacun notre tour dans le rond de longe.Il a tendance à trotter.Ce n'est pas simple pour nous qui n'avons pas l'habitude.


Puis Alain prend la suite.Rien à dire,c'est beaucoup mieux,Djédaï est à l'écoute.


Il décide alors de lui ouvrir le rond de longe et de le travailler dans le champs.Djédaï s'emporte à nouveau,il trotte et parviens même à lui échapper une fois.


C'est un vrai polisson aujourd'hui! Peut être le froid et l.humidité?
Pour finir,on change de travail et avons décider de travailler l'approche au champs.

Nous le lâchons donc en liberté dans un grand près et après quelques foulées de galop ,Alain m'apprend à l'approcher et à l'emmener où je veux rien qu'en simulant qu'il est licolé avec des mouvements de longe.


Exercice réussi!

C'était encore un super moment! Merci 

 15 Fevrier 2016 ,

 

RDV avec Alain au Martouret.


On travaille d'abord Djédaï en dehors de la carrière.


Passage des pneus, de la rangée de paille et de la passerelle.Aucun soucis pour Djédaï qui suit.

 

Puis reprise en main dans la carrière.Travail de Djédaï sur un
cercle,puis marche ou course avec lui et remise sur un cercle.

On s'amuse ensemble et renouvelle cet exercice plusieurs fois.On le stimule au mouvement et on l'accompagne,puis on le met sur un cercle.


Nous travaillons toujours le respect des distances.Quelque soit la situation, Djédaï doit faire attention à nous.


Ensuite nous installons un slalom et une barre d'obstacle posée parallèlement à la piste. Nous allons passer le slalom en attirant ou en repoussant Djédaï à nous sans aide artificiel."principe de l'aimant".Puis nous lui demanderons un arrêt au niveau de la barre d'obstacle.

Hum,hum....nous comprenons nos incapacités réciproques dans ce guidage.

 

Il faut l'avouer,Djédaï comprend beaucoup plus vite que nous...ce beau garçon pardonne nos erreurs avec une patience exceptionnelle.


Nous lui accordons un moment de liberté.Il en profite pour se rouler,galoper...et revient vite vers nous.


Nous lui plaçons les longues rênes.Ce beau garçon s'applique et travaille plutôt bien.

Belle séance.Retour au van.

 

Merci Alain! Nous nous sommes tous régalés...très beau partage.

Lundi 14/03/2016 10h15.

Nous nous sommes donnés RDV avec Alain au Martouret.
Un oiseau blessé que j'ai trouvé sur le chemin s'est joint à notre séance.


Nous avons positionné le surfaix et les longues rênes sur le licol.

 

Moi, j'ai pris l'appareil photo,Thierry la tourterelle et nous voilà partis sur la route de Justin.

 

Cette séance sera la première sortie pour Djédaï,en extérieur,en longues rênes,sur un sentier qu'il ne connaît pas.

Notre Djédaï va donc devoir partir tout seul devant...comme un grand!
Pas facile! Mais avec un nom pareil! Nous voilà partis.


Djédaï s'en sort plutôt pas mal.
Une plaque de métal sur la route le confronte à ses peurs.

 

Après quelques hésitations,notre conquérant surmonte ses émotions et passe.
Djédaï se débrouille bien dans la montée de Justin.
Nous décidons de faire demi-tour en passant en partie par les bois.


La descente en longues rênes est un peu plus difficile.Il faut canaliser Djédaï dans un pas plus tranquille et régulier.Ce beau garçon doit parvenir à se détendre car il a tendance à accélérer dans la descente.

Il faut trouver le bon dosage de rênes...
Alain parvient à le rendre serein. Djédaï a tout compris.Il a un pas régulier et détendu.

 


Puis, arrive à nouveau le passage de la plaque métallique.Difficile pour notre "titi" de l'entreprendre en étant tout seul devant! Il hésite à plusieurs reprises.Nous nous attendions à un saut de sa part mais non ,il passe tout simplement.Nous le récompensons par des caresses.

Puis,Thierry lui met la tourterelle sur le dos....pour la photo "souvenir".
Super séance avec un "titi" très courageux pour sa première fois.
Mille " merci".

Lundi 18 Avril


-Léger travail de Djédaï dans notre"tout neuf"rond de longe.
Détente au pas,au trot et au galop.


Puis positionnement des longues rênes sur le licol et c'est parti pour une promenade en bord de Drôme et dans les jardins du Perrier.


C'est tout d'abord Alain qui l'entreprend. Nous avons pris avec nous,notre haflinger Quenzo, ainsi que notre 4 ème fille Jade.


Ainsi, comme ça,nous leur demanderons de doubler Djédaï au pas et au trot et d'aller un peu plus loin.

 

Djédaï bien sûr, aurait tendance à vouloir les suivre. C'est un bon exercice pour lui,que de lui apprendre à rester calme et seul au travail avec nous. Ce n'est pas simple mais Alain le canalise très bien. (beaucoup de mots rassurants dans le travail avec le cheval).


-Alain décide donc de le confier à Thierry. Il est un peu plus coquin. Il essaie de l'emmener dans l'herbe qui est très belle en cette saison. Thierry se rend compte qu'il faut de la force pour le diriger.

 

Alain nous apprend à beaucoup jouer sur notre rêne extèrieure et à se méfier un peu plus de Djédaï à droite

Puis vient enfin mon tour.Je le travaille tout d'abord sur un petit tour de piste au niveau du camping municipal.

 

Djédaï est toujours autant tenté par l'herbe. Pas facile d'avoir la bonne intonation  de voix.

 

Il faut savoir rester calme et déterminé. Si je m'énerve de trop,ce garçon devient tout de suite chaud...

 

Bien sûr, il aimerait toujours rejoindre Quenzo qui galope au niveau du camping municipal. Il faut savoir rester déterminé et capter son attention avec nous avec le bon dosage de toutes les aides que nous avons.
Je parviens à ce qu'il se prête au jeu avec moi et c'est parti sur le chemin du retour.

Une voiture vient vers nous. Alain me demande de me diriger face à elle. Puis, une fois qu'elle ralentit, je continue mon chemin en me rangeant sur le bord sans m'arrêter.


Puis, une flaque d'eau se trouve sur notre chemin! Super exercice en perspective.

 

Je me dirige donc vers elle. Djédaï s'arrête et est un peu réticent pour la passer.

 

Puis l'exercice se complique car un petit garçon arrive droit en face.

 

Djédaï est toujours arrêté devant sa flaque. Le petit bonhomme à vélo est sympa. Il contourne la flaque puis je ne sais pourquoi, il se rabat vraiment très près du postérieur de Djédaï.

 

Nous avons eu beaucoup de chance, Djédaï n'a pas bougé. L'accident n'était pas loin!

Djédaï passe la flaque sans problème et nous reprenons notre chemin.
Une voiture arrive droit en face.

( cette fois-ci avec une remorque).

 

Elle n'a pas l'air de vouloir ralentir. Alain me demande alors, encore une fois, de me diriger vers elle, ce qui l'oblige à ralentir.

Je la remercie et continue ma route.


Arrivé au pré, Alain me demande de ne pas rentrer tout de suite et de poursuivre mon chemin un peu plus loin. Djédaï est à l'écoute. Il s'arrête comme demandé un peu plus loin.Je fais donc demi-tour et le ramène au pré.

Djédaï,encore une fois s'est bien prêté au jeu. Il a été sympa et volontaire. Alain a été aussi content  de nous.
Super séance. Merci beaucoup Alain pour ce bel échange.

09 mai

 

Nous sommes allés chercher Djédaï qui est au pré (un peu plus loin).Il part volontier avec nous en laissant Boléro.


Promenade dans les jardins du Perrier jusqu'à notre rond de longe.


Pansage rapide. Licolé, nous lui installons son tapis et surfaix.
Nous le travaillons en liberté dans le rond de longe en attendant notre RDV avec Alain.


Alain , ponctuel, nous rejoins. Il me conseille d'améliorer le son et la tonalité de ma voix dans mes demandes avec Djédaï.Car il ne faut pas l'inciter dans trop de feu...
Djédaï est très sympa et à l'écoute.Je lui place les longues rênes sur le Licolé et je commence à le travailler dans le rond de longe.

Djédaï est volontaire et appliqué.

 


Puis se dissipe à cause des hérissements de Boléro qui l'appelle au loin.Super d'être dans le rond de longe pour le canaliser!

 

S'il m'échappe et m'emmène à droite alors je le mets à gauche,etc...


Je le travaille ainsi,au pas,jusqu'à ce que je.il soit avec moi puis nous partons en extérieur.


À peine sur la route étroite et nous sommes déjà confrontés à la circulation. Pas facile de "garer" mon carrosse...
Nous décidons alors de trotter jusqu'à un enfoncement dans la route.(chouette sensation en longues rênes avec un cheval au travail!)j'ai adoré!

 

Puis nous prenons le chemin jusqu'au camping avec tondeuse, motoculteur,cycliste,aboiements de chiens...bref bonnes circonstances.
Djédaï est "presque" parfait.


Alain et Thierry décident donc de me laisser filer toute seule avec lui faire le tour du camping.Tout se passe bien.Nous sommes bien connectés l'un avec l'autre.
Alain me demande de travailler les arrêts.Arrêt de + en + long si possible.Car l'immobilité fait partie des choses les plus difficiles à obtenir.

Djédaï est assez réceptif.Par 2 fois ,je n'avoue,il a fallu que je me remette à sa tête pour me repositionner avec mes longues rênes mais dans l.ensemble, nous avons géré tous les deux...😜
Il prend la position de tête sans problème même si Sam l.a un peu aidé à certain moment!
Nous l'avons ramené à son parc retrouvé son compagnon.
Encore une magnifique séance avec le soleil au RDV.

.Super RDV ce lundi 06/06/2016!

 

Djédaï déjà travaillé au rond de longe avant l'arrivée d'Alain.

Nouvelle expérience de longues rênes.

Nous démarrons tous les deux avec le cheval dans le rond...puis quartier libre.

Magali prend les rênes et nous filons directement vers le camping municipal.

Le cheval est super,l'instructeur aussi!

Je prends le cheval ensuite et je passe un moment sublime.Le début est périlleux car Djédaï fait mine de retourner au parc vers les autres.Alain rétablit la situation de mains de maître devant un homme inquiet pour sa voiture.Reprise du travail.On est CANAL...on se régale sous un beau soleil.

Magali le reprend de nouveau.

Tout est trop simple,(un Djédaï trop bien paramétré,qui connaît bien la balade!)alors Alain décide de sortir des sentiers battus.

Expérience escalier....

Expérimentation, craintes, finalement difficile de lui faire monter les escaliers.

.Alain le reprend et maîtrise rapidement l'exercice.A noter que depuis le départ nous formons un couple autour de l'animal en cas de difficultés.

Retour à bon port pour Djédaï malgré la circulation.Le petit espace libre à droite était pour lui sans crainte.

Superbe séance même si on se répète encore!

 

Merci Alain

RDV du lundi 04/07

Très belle séance ce jour avec notre ami Alain.
Un "Titi" au diapason dans le rond de longe ,à l'entraînement.


Alain décide d'abandonner les longues rênes ce coup-ci pour passer au filet,avec des rênes conventionnelles et un travail à l'épaule directement.


On est sur la bouche du cheval comme un cavalier,avec la finesse et la délicatesse qu'il se doit.
On tourne d'un coté puis de l'autre.Djédaï est très calme et appliqué.Aucun dérapage! C'est du bonheur pour nous tous.

Ensuite,sortie dans le quartier avec la même position et même application.


Travail sur la rêne essentiellement extérieure pour maintenir la tête du cheval dans un axe droit ou légèrement en dedans.

 

Utilisation des rênes,de la voie et de la badine(pour remplacer la jambe extérieure).


Plusieurs arrêts sont demandés à Djédaï...sans fausse note!
Match aller de Magali sans soucis.


Match retour de Thierry sans soucis aussi.On se régale et c'est du bonheur.

Bien que de sang, ce petit cheval est très calme et volontaire.Merci Alain,au fil du temps,dans son apprentissage d'avoir su contenir la fougue de cet animal de sang.
Ce n'est que du bonheur à venir.

RDV du 08/08 7h30 à la maison cette fois!


Rapide pansage de Djédaï
Puis départ vers le hameau de Plas en passant par la montée vers le quartier Piscigne.


Recadrage de Djédaï pour les distances et pour l'allure quand on le tient en main.
Djédaï n'est pas méchant mais à besoin d'autorité afin qu'il ne devienne pas trop "bourrin".


Sous les conseils d'Alain, je répète l'opération autant de fois que nécessaire.
Beaucoup d'arrêts et de petits coups de badine sur le chanfrein si nécessaire.
Puis je prend Djédaï en rênes courtes,au niveau du garrot et du passage de sangle. Djédaï avance un peu trop vite.Encore une fois, je l'arrête plusieurs fois pour le canaliser.

Je dois faire attention à ne pas mettre trop de rêne intérieure. C'est un travail délicat et précis qui se joue uniquement avec la rêne extérieure; tout en gardant la tête du cheval la plus droite possible.


Djédaï comprend très bien l'exercice.Il me respecte,est à l'écoute et garde une allure correcte.

 

Quand des obstacles se mettent sur le chemin,je dois soit l'arrêter (si manque de place),soit le garder dans un couloir que je visualise en m'aidant si nécessaire de ma badine.

 

Je dois aussi avoir l'œil d'un cavalier en essayant de survoler et d'anticiper toutes éventualités environnementales.Je dois rester vigilante vis à vis des situations environnantes et anticiper.Quand un événement se présente à nous,Djédaï est libre de s'arrêter,de passer son chemin ou d'aller le sentir.

 

Les découvertes ne manquent pas:chiens,plaques d'égouts,panneaux de signalisation,vélos,voitures qui se croisent...


Puis,Thierry prend le relais avec la même réflexion.Le cheval réagit bien.
Alain décide de le récompenser en demandant à Thierry de lui passer les rênes au dessus de la tête et de le reprendre en main en passant devant pour qu'il se relaxe et le féliciter d'avoir été courageux quand il prenait les devants.
Je reprend les rênes pour la descente du hameau de Plas avec un pas bien cadencé. Pas de fausse note malgré le trafic!


Nous sommes super heureux d'avoir un cheval autonome et courageux.C'est vraiment chouette d'avoir un cheval indépendant.Merci beaucoup Alain! C'est une grande satisfaction.

Enfin, Alain nous aide à le rentrer dans notre van un peu étroit et c'est parti pour les alpages chez Valérie à Font d'Urle.

séance du 05 octobre 2016
Nous mettons la selle aux chevaux déjà pansés et nourris.
Alain travaille Djédaï dans le rond de longe pendant 10  à 15 minutes au pas seulement et en licol.Alain marche tout simplement à coté de lui dans le calme.Si Djédaï trotte, Alain s'arrête.
" On règle toujours les problèmes dans l'immobilité dans cette situation"
Djédaï est à l'écoute,pausé et connecté avec Alain.
Cette détente permet aussi de resangler le cheval à terre.
Nous mettons le filet aux chevaux sans leur mettre les rênes autour du cou.C'est plus prudent ainsi!...
Puis c'est parti pour la balade.
Nous décidons de monter à cheval un peu plus loin pour nous aider d'un banc.
Djédaï a du mal à bien se positionner au niveau du banc.C'est un travail qui demande un peu plus de temps que prévu et par conséquent,de la patience.Mais non regrettable car par la suite,nous constaterons que c'est acquis.
Les conditions de la balade commencent bien pour un jeune cheval...
EDF fait des travaux au niveau de la voie ferrée.Deux gros camions jaunes encombrent la rue et manœuvrent.Malgré un crottin ,Djédaï est courageux et passe les obstacles sur une chaussée bien rétrécie.
Puis, nous traversons la route principale de centre de Die avec camions,voitures qui se croisent,et panneaux de signalisations à terre.C'est assez sportif mais tout se passe bien
Un peu plus loin,dans une impasse un peu plus large,Alain décide donc de descendre du cheval qui a été très sympa jusqu'à présent.
Il remontera un peu plus loin en s'aidant d'un trottoir.
Nous passons le gymnase et ses enfants.Une compagnie de pigeons nous surprend et s'envole d'un jardin.Puis nous arrivons dans un sentier.Le chemin commence à monter fortement.Alain descend à nouveau de Djédaï pour ne pas le fatiguer de trop.Il remontera plus loin sur le plat en s'aidant à nouveau d'une marche.
Arrive une difficulté:deux trottoirs se croisent en formant un angle à 90°.Djédaï a peur de le franchir et bloque.Alain décide donc de descendre et de le passer à pied.Puis il fait chemin retour,remonte à cheval et repasse au même endroit.La peur est vaincue, Djédaï repasse au même endroit sans la moindre hésitation.
Nous commençons la grande descente à cheval puis Alain redescend du cheval à nouveau.Il m'explique qu'il faut faire attention à son âge car ce sont ses ligaments qui subissent .
Un peu plus loin, un petit muret se prête pour la monte mais il se situe au milieu du tri sélectif. Djédaï est courageux et se prête à l'exercice.
Nous constatons que tout le travail réalisé aux longues rênes en extérieur auparavant porte ses fruits et j'en suis très heureuse.
Puis nous trottons dans le grand champs.Tout se passe bien.Alain décide que nous changions de cheval.Aucun montoir à disposition! Alain m'aide à monter en faisant contre poids.
Nous partons tout d'abord calmement au pas,puis au petit trot.Une fois celui-ci obtenu seulement,nous pouvons allonger.La position de mes rênes et de mes mains est à améliorer.Il faut monter mes rênes vers le haut et former un meilleur couloir pour mieux encadrer l'encolure et la tête de Djédaï.Il me faut aussi moins solliciter le cheval avec mes jambes.Ma position aussi sur Djédaï doit être la plus légère possible.Légèrement en équilibre mais droite dans la selle.
Nous traversons la route. Re trottons sur le macadam.
Puis Alain me demande d'arrêter Djédaï un moment pendant qu'il continue sa route.
Ainsi ,nous travaillons l'indépendance de chaque cheval.
Chaque cheval doit être capable de tenir l'arrêt quand l'autre double et va plus loin,au pas et au trot.
Les chevaux sont sympas et obéissent.
Nous les amenons se détendre à la Drôme avant de rentrer.Interdit pour Djédaï de gratter l'eau!
Nous remontons à la route au trot puis rentrons calmement au parc au pas puis à pied sur les derniers mètres.
Merci ,merci beaucoup de me faire partager tout cela.Merci à Alain et merci aux chevaux.

-Séance du 31 octobre 2016


-8h30 Djédaï est déjà prêt.
-Nous mettons la selle d'Alain et partons à pied jusqu'au banc un peu plus loin dans l'avenue.


Aujourd'hui c'est ma fille Eve qui va monter.
Djédaï n'est pas totalement immobile au montoir.Alain va donc aider Eve pour l'immobilité.


Eve part au pas.Djédaï a un pas actif.Il paraît heureux de sortir en ballade.


Dans la montée,Eve prend le trot. 
Djédaï se met au galop en levant la tête.

 

Alain demande à Eve de ne pas le laisser faire et de l'arrêter en lui demandant un arrêt pendant au moins 20 secondes.


Eve reprend ensuite le pas puis le trot.Le cheval se comportant bien, elle lui demande alors,Le galop.Djédaï part de façon fluide et cadencé.Il fait alors quelques foulées puis se remet au trot et au pas à la demande au niveau du lotissement .


Arrivés au hameau de plas,dans le champs,Alain nous explique qu'il faut visualiser un chemin dans le champs car les jeunes chevaux pensent souvent qu'ils sont comme dans leur parc et peuvent s'exciter.Il nous demande aussi de rester au pas.


Eve prendra le galop plus loin sur le sentier.
Puis,Alain demande à Eve de faire passer Djédaï là où il avait émis une réticence la fois dernière. Cette fois-ci Il franchit l'angle du trottoir sans aucune difficulté.
Dans la descente, Alain suggère à Eve de demander à Djédaï des arrêts en se mettant bien en arrière.

 

Djédaï est très à l'écoute et répond parfaitement bien.

Nous passons dans le petit chemin dans les bois qui monte

.Eve prend le trot et Djédaï est encore très concentré avec sa cavalière.


Eve repasse au pas jusqu'au niveau de la descente.On à un cheval qui est détendu,avec une encolure descendue et qui bave!!!
Les rênes sont presque lâche car le cheval est parfait (d'après Alain!).


Eve descend du cheval pour la grande descente.C'est sa "récréation".


Eve remontera plus tard à l'aide d'un talus.
Passage au pas et au trot.
Le cheval reste serein,calme et à l'écoute.Il se met bien en place et particulièrement au trot.


Eve redescendra pour la descente des remparts et le passage dans le centre ville.
Elle remonte au niveau du pont de la griotte et passe au niveau du petit sentier.Alain nous explique que le passage est étroit et dangereux.Il nous conseille dans ces cas là de visualiser le passage encore plus étroit que ce qu'il est. Djédaï passe sans soucis .Il est attentif et calme.

Nous rentrons par le camping et le Perrier,au pas et au trot ainsi qu'avec quelques foulées de galop car le cheval part comme il faut.


Eve redescend pour traverser la nationale. Elle remonte un peu plus loin à l'aide d'un trottoir.
Djédaï,cette fois-ci est parfaitement immobile au montoir.


Nous arrivons à la maison.Nous sommes tous très heureux de cette superbe ballade.
Nous avons un "titi" qui est passé tout seul partout donc très autonome.Il est resté froid malgré son sang chaud et est resté à l'écoute de sa cavalière.


Alain s'est aussi régalé en vélo électrique!
Nous sommes heureux de tout le travail réalisé jusqu'à présent.

Reste à ne pas commettre d'erreur!

                 2017
Enfin le retour des beaux jours et d'Alain dans le Diois!
Nous sellons Djédaï et Eusébio et partons pour la balade dans les Marnes.
Alain me fait remarquer le caractère dominant de Djédaï face à Eusébio.
Du coup, il me demande de passer devant tout au long de la balade.
Nous partons à pied et montons à cheval plus loin ,à l'aide d'un banc.Thierry nous suit en vélo.
Une fois de plus,Djédaï est impatient.
La place de dérrière le tracasse et ne lui plaît pas face à Eusébio qui avance tranquillement devant.
Alain lui demande donc l'immobilité un instant (histoire de le contrarier un peu plus et de lui montrer qui décide...).Mais Monsieur Djédaï n'est pas content: fait quelques reculés,gratte du pied,...Alain lui fait donc faire une volte puis l'immobilise,puis une autre volte et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il soit plus serein.
Nous reprenons le pas mais quelques mètres seulement suffisent pour nous montrer à nouveau sa contrariété.Alain l'immobilise et descend.
Il remonte un peu plus loin,dans la tranquillité.
Arrivés au pont de la pinède,Djédaï a une peur soudaine.(ce qui met Eusébio dans l'incertitude de "j'y vais ,j'y vais pas" et "je vais peut être me remettre derrière dans la soumissions")
Alain me fait bien remarquer la différence entre ces 2 chevaux. Djédaï,l'enfant gâté mais très gentil de la famille qui voudrait passer devant et faire le beau et Eusébio qui lui se soumet un peu trop facilement et qui aurait besoin de reprendre confiance en lui.
Bref, nous repartons au pas.Alain ne cède rien à Djédaï.Il est très très très exigeant.Le débourrage est loin d'être terminé.Il prend tout le temps que ça demande.
Puis nous trottons. Djédaï est assez inconfortable et sur les épaules de par sa jeunesse et sa croissance inachevée.Il ne prend pas le trot mais le galop de lui même.Une fois de plus, Alain va le contrarier,l'embêter et le remettre au pas pour le sanctionner.Il reprendra un petit trop plus loin à sa demande.
La balade des Marnes plait bien à Alain de par ses terrains accidentés.C'est l'idéal pour l'apprentissage des jeunes chevaux.
Nous mettons assez souvent pied à terre.Alain est très exigeant dans les endroits accidentés.Il se met devant le cheval et l'oblige à faire attention à lui à l'aide du stick si besoin.Il change aussi de main assez souvent pour l'habituer.Enfin,Il fait aussi très attention au distance entre les 2 chevaux.Il s'arrête avec Djédaï bien avant,me laisse d'abord passer l'obstacle avec Eusébio et seulement après s'occupe de son passage.
Nous trottons un peu plus loin puis galopons dans le petit champs. Djédaï est toujours contrarié d'être derrière.Alain le maintien dans un petit galop confortable tout au long du champs.
Nous continuons la balade au pas ou à pied en fonction des difficultés.
Puis nous rentrerons de la balade au trot l'un à côté de l'autre. Djédaï est tout transpirant et à bien moussé!C'est un cheval gentil mais entêté,qui aurait tendance à mettre beaucoup de caractère en grandissant.
Il va falloir être juste mais ferme avec lui.C'est maintenant que tout cela devient important.A nous d'être précis et de ne rien lâcher.
Nous descendons de cheval un peu avant l'arrivée pour les récompenser.
Une fois désellé,nous demandons à Alain de travailler l'entrée et la sortie dans le van d'Eusébio.
Alain insiste sur quelques pas seulement (la plupart du temps),que ce soit pour rentrer ou sortir.
Belle séance une fois de plus.

 

 

Grand merci ,nous nous sommes régalés.
Seance du Lundi 15/05 
Départ du Perrier avec Djédaï et Eusébio.
C'est Alain qui va monter Djédaï et le mettre plutôt derrière pendant la balade.(car Djédaï aime bien être devant et c'est un peu ma difficulté avec lui).
C'est assez surprenant mais Djédaï ne fait aucune difficulté derrière.
Les 2 chevaux marchent à peu près à la même allure et s'entendent très bien.
Il faut dire aussi que je les ai mis ensemble au pré depuis environ 20 jours.
Aux abords du camping, Alain me demande de prendre l'autre chemin afin que les 2 chevaux se séparent pendant quelques minutes pour se retrouver plus tard au croisement.
L'exercice se passe très bien,Djédaï ne fait aucune difficulté.
Nous nous mettons assez souvent l'un à côté de l'autre pendant la balade pour les récompenser de leur bon travail.Ils sont posés, à l'écoute et je pense même heureux de sortir et de nous faire plaisir car bien dans leur tête.
D'ailleurs, Alain insiste sur le fait que je dois parler encore plus à Djédaï car il est très à l'écoute de son cavalier.
La sortie est très réussie et agréable.
Les chevaux s'adaptent très bien à l'environnement.Ils sont en avant et sereins même au trot et au galop.
Nous sommes heureux,super Djédaï volontaire et super mental.

 

Merci 😊
Lundi 12/06/17
Séance un peu particulière aujourd'hui mais bien complète pour moi.(et Thierry,notre paparazzi de la balade!)
RDV comme d'habitude au rond de longe mais cette fois-ci nous embarquons les chevaux dans le van.
Les chevaux n'ont pas trop l'habitude de voyager...alors je profite de la venue d'Alain pour travailler une fois de plus la montée et la descente du van.
Bien sûr,ça ne fonctionne pas du premier coup! La badine s'impose pour canaliser les épaules et les faire monter (autant pour l'un que pour l'autre).Ce travail se fait toujours sereinement avec plusieurs paliers.Il faut les laisser sentir,savoir s'arrêter,mais aussi canaliser le cheval et utiliser la badine si besoin au bon moment.
Nous rentrons Djédaï,fermons le van puis allons chercher Eusébio qui est dans un autre pré.
Une fois arrivé,je vais d'abord récupérer Eusébio, le présente à l'arrière du van et seulement à ce moment là nous ouvrons le pont arrière.Cela évite tout stress à Djédaï ! Il voit l'autre cheval qui doit monter dans le van et comprend qu'il ne faut pas descendre.
Alain nous conseille d'enlever complètement la barre arrière lors de la monte et de la descente des chevaux par sécurité.
Une fois embarqué, nous nous dirigeons vers Romeyer.
Descendons à nouveau les chevaux calmement.Nous les pansons,puis les sellons.
Je profite aussi d'Alain pour une grosse séance de spray "Emouchine".Alain me montre qu'il faut aller encore plus prés du cheval.Il me suggère de travailler à la fois avec le torchon et le spray.Je vais au contact avec ma main gauche (torchon) et je mets simultanément du spray avec ma main droite et tout cela en étant très prés du cheval.
Nous partons d'abord à pied puis montons plus loin.
Nous faisons tout d'abord pendant un long moment du pas.Nous marchons l'un à côté de l'autre.
Djédaï est détendu,gentil, à l'écoute de son cavalier.Alain le trouve "parfait".
Son trot est bien plus équilibré qu'avant et son galop est très agréable et confortable.
Nous passons dans des endroits méconnus pour les chevaux.
Djédaï n'est pas très tranquille devant des ânes dans un pré.Alain m'explique alors qu'il faut continuer à avancer mais qu'il est préférable de passer le plus loin possible de la clôture puis de se rapprocher petit à petit vers la fin.
Une station de traitements des eaux effraie aussi Djédaï un peu plus loin.Alain immobilise Djédaï un bon moment puis lui demande d'avancer.(s'il le faut,le plus loin possible de la clôture mais à avancer...).Djédaï fait un écart alors il l'immobilise à nouveau puis fait retour en lui montrant qu'il n'y a pas de danger.Djédaï repasse calmement.
Nous croiserons aussi plus loin 2 énormes tracteurs.
Alain Descendra par 2 fois du cheval par sécurité.
Nous "re"galopons mais Alain trouve Djédaï fatigué alors nous marchons afin de ne pas le blaser.
Puis,Thierry nous attend un peu plus loin avec le van.Nous rechargeons les chevaux et ramenons Alain à sa voiture.
Très contente une fois de plus de ma séance qui c'est super bien passée grâce à un professionnel qui nous conforte et nous aide dans notre passion.
Reste à lire le super bouquin dédicacé.

 

 

Merci,merci,merci Quelle chance!

PROCHAINES SEANCES SECTEUR DIE

 

LUNDI 04 SEPTEMBRE 8h00

LUNDI 02 OCTOBRE 8h00

LUNDI 30 OCTOBRE 8h00