Sella, jument TF de 2006, réformée des courses. Elle a fait les califs mais comme beaucoup elle galope trop facilement.

Elle est le cadeau de mes 30 ans. Lorsque j'ai vu les photos de la belle sur le site DARKROSE j'ai su que c'était elle. Je suis allée l'essayer, un lundi. Je l'ai pansé et préparé puis en selle. Première impression, elle est dynamique, confortable, très fine à la jambe, maniable. Comme tout se passe bien on saute quelques barres et on sort faire un petit tour. Je suis conquise. Le jeudi qui suit, Sella arrive dans une écurie de propriétaire où elle restera environ 6 mois. La carrière est immense et elle comprend très vite qu'elle peut prendre le dessus.

 

Les séances sont de plus en plus fatigantes, je ne contrôle plus et perd confiance. Elle est en nage après 2 tours de pistes, elle s'énerve. Je décide de la déménager dans un centre équestre pour bénéficier de 2 cours par semaine avec un moniteur. Je pensais que d'être plus encadrée cela m'aiderait. Au début, il y a une légère amélioration mais ce que l'on me demande de faire n'est pas adapté à un jeune cheval de propriétaire.

 

Elle se braque de plus en plus. Elle essaie de me mordre au pansage et au montoir, elle ne veut plus entrer dans la carrière, elle fait des demi-tours en plein galop et j'en passe. Son état physique se dégrade aussi, elle s'essouffle, on lui voit ses côtes, son poil est affreux. Je fais venir véto et ostéo mais pas de réponse. Cela ne fait pas 11 mois que j'ai Sella et je ne dis qu'elle peut-être gestante. Je décide de déménager une nouvelle fois chez une copine qui a les installations nécessaires, je m'en occuperai moi-même. 10 jours après, un petit poulain naissait.


Aujourd'hui, Sella est à la maison avec un copain, nous n'avons pas pu garder son fils qui avait besoin de se sociabiliser avec ses congénères. On peut reprendre le travail mais les difficultés sont toujours là.

Sella étant pied-nus, je fais la rencontre de Béatrice Vuillaume, podologue équin, qui me parle d'Alain.

 

1ère séance

 

Alain me demande de faire comme d'habitude. Je prépare Sella puis nous voilà en selle. Rien que la présence d'Alain rassure Sella (et moi). Il constate d'entrée que je manque de fermeté, je m'en doutais un peu. Il nous regarde évoluer et remarque quelque chose. Il me laisse continuer un peu puis me demander de monter pour confirmer ce qu'il pense. Le verdict tombe : Sella se perd dans sa diagonalisation donc elle accélère, fait des bonds pour relancer la machine et non pour me mettre par terre. Et comme elle veut bien faire mais n'y arrive pas, elle s'énerve. Pour aider Sella il me faut trotter impérativement sur le diagonal extérieur.

 

Mais la demoiselle ne supporte pas l'inconfort que cela lui donne du coup elle devient très forte au jeu du changement de pied sans qu'on s'en aperçoive. Quelques autres « réglages » sautent aux yeux d'Alain, surtout pas de contact avec le bas de jambe ou la pousser avec le bassin cela la surprend trop. Et ne pas tirer sur les rênes pour la ralentir car sinon elle prend le mord et accélère encore plus. Tout le contraire de ce que l'on m'a dit jusqu'à présent.


Alain pratique vraiment l'équitation comme je l'imagine, me voilà reboostée.

 

 

 

2ème séance

 

On commence par des exercices de transitions au pas et au trot. Puis on travaille sur des serpentines et des voltes avec le plis à l'extérieur. Sella a besoin de se muscler les épaules et moi d'apprendre à les diriger. 

Alain n'hésite pas à m'arrêter pour me dire comment je devrai m'y prendre. Il m'explique les bienfaits de la respiration et de la mémorisation des mouvements bien réalisés.

Fin de séance, Sella n'a transpiré qu'au niveau de la selle, elle est détendu.

 

 

3ème séance

 

Sella est complètement détendue à la préparation. Elle ne bouge plus au montoir. Pour régler les problèmes d'accélération et de trottinement Alain m'explique comme utiliser le bas du dos mais pour le moment je ne sens pas le "truc". Afin de faire accepter le contact de la main Alain nous fait travailler avec le pli à l'extérieur jusqu'à la contre épaule en dedans. Nous nous cherchons un moment puis comme une évidence nous nous comprenons. Même exercice au trot sur les cercles, il est difficile d'établir un contact sans que Sella ne se défende. Mais peu à peu elle commence à accepter. Pour la récompenser, la séance se termine.

 

4ème séance

 

Nous n'avons pas vraiment travaillés depuis la dernière séance, comme à chaque fois d'ailleurs, et plus d'un mois s'est écoulé mais je retrouve ma Sella comme je l'ai laissée. La séance se déroule dans le calme. J'ai enfin "chopé " le truc du bas du dos. Sella accepte de plus en plus la main des deux côtés. Alain nous propose des exrecices en contre épaule en dedans et épaule en dedans au pas et au trot. Grâce aux conseils d'Alain pas de combats, lorsque je quitte la selle, même pas de transpiration.

PROCHAINE SEANCE SECTEUR AUBENAS 

 

?