Karsten du Granois

Karsten du Granois est né en mai 2019 chez mon amie Véronique que je connais depuis plus de vingt ans. 

 

Fils de Tjiske v.d elle même fille de AAN 416  et de Bartele 472.

 

Véronique est une éleveuse passionnée de Frisons à Grane, LE DOMAINE GRANOIS DES FRISONS,

 

Petit Karstinou semble être le bébé et le chouchou de l’élevage.

Au cours de mes différents passages suite au confinement chez Véronique qui est  aussi ma comptable je rencontre donc Karsten à plusieurs reprises.

 

 Le partage de quelques minutes avec Karsten m’étonne et me questionne à chaque fois. Un échange énergétique, alchimique , je me sens à l’écoute  et apaisé en compagnie de ce poulain.

 

Après plusieurs mois de réflexion,  je décide de m’engager… pas simple d’annoncer  ma décision autour de moi.

Ma famille avec qui je n'ai pas encore  partagé ce projet,  je recherche en moi les raisons qui me pousse a vouloir vivre cette aventure pour pouvoir leur transmettre mon ressenti et mon envie.....

 

Je dois m’organiser pour l’accueillir chez moi ou je possède déjà ma jument Shaina.

 

Je suis très proche  d'elle, comment peut elle réagir à l'arrivée d'un poulain chez elle?

 Avec elle  je  fais de la randonnée, du développement en bien être équin et aussi un peu de dressage, 

 

Karsten a 1 an et demi et j’aimerai être formée sur le dressage d’un poulain. Connaître la sécurité nécessaire mais aussi devenir autonome avec ce poulain qui va devenir un beau cheval, et si j’apprenais à murmurer à l’oreille des chevaux...

 

Lors d’une visite chez Véronique, Je fais la connaissance d’Alain Bellanger l’homme au chapeau.

Alain est un passionné  et professionnel de dressage équin, il suit l’élevage de Véronique depuis 20 ans et je suis persuadé qu’il peut  m’apporter beaucoup dans l’éducation de mon poulain.

1ère séance .

17 septembre 2020

 

Je commence simplement par mettre le licol à Karsten, ce que j’avais réussi difficilement la semaine précédente en compagnie d'Olivier le mari de Véronique.

 

Alain me demande des gestes de base, simples mais pas tant !!!

 

Il m’explique la sécurité, Karsten est un jeune poulain, il est très doux mais il peut avoir des réactions très très vives. Il a tout à apprendre, tout lui fait peur.

 

Nous sortons du parc pour un échauffement en carrière, marche en longe, arrêt, respect, sûreté, c'est le commencement il va falloir travailler à maintes reprises.

Pour cela je dois devenir son référent et assurer ma sécurité.

 

Nous continuons la séance par une sortie en extérieur, dans le parc, nous croisons une pouliche, Karsten m’obéit et me respecte sans difficultés.

Je gère la pouliche en la gardant à distance avec le stick. Nous sortons de l’enceinte du domaine et partons sur un chemin, il nous faut à tout prix repérer les dangers.

 

 Alain le prends en main.

1er danger ; première rencontre avec ma chienne Taïga qui  nous a rejoint. Sans hésitation, Alain fait comprendre à Karsten que Taïga doit-être acceptée et Karsten se calme de suite.

 

2ème danger ; Croisement avec sa 1ère voiture, grosse agitation, mais Alain s’immobilise, Karsten se calme et revient à sa position initiale. Le reste de la ballade se déroule bien malgré la rencontre d’autres petits dangers qui lui génèrent beaucoup de stress.

 

Retour au domaine, je rentre Karsten et retour au calme.

 

Cette 1ère séance avec Alain m’a permis de comprendre l’importance de me mettre en sécurité face à Karsten qui est encore très jeune. Il a peur et c’est normal, c’est un gros bébé qui va devenir très imposant.

 

 

 

Je dois restée très calme face à ses réactions. Il découvre la vie.

2éme séance. 24 septembre 2020.

 

A mon arrivée dans le parc, Karsten me reconnaît, son regard est différent, il comprend que je viens pour lui. 

 

Suite à un mauvais essai d’attache  seule le lundi précédent, nous décidons de retravaillé l’attache pour cette séance,.

 

Ça tombe bien, il pleut.

Après la mise en place du licol, nous voilà parti au box à l’abri.

Alain m’explique les différentes possibilités d’attaches selon les différents contextes.

 

 Karsten ne bouge pas vraiment,

Je commence par découvrir sa morphologie et sa sensibilité avec ma main comme un pansage, il doit accepter tous les endroits ou je passe ma main, puis je prends la brosse et repasse aux mêmes endroits.

Tous ces gestes se font dans la douceur et dans la détente de part et d’autre.

Zen Aurore, Zen…

Je redécouvre  des sensations avec Karsten, notamment  ce sentiment sous mes mains lorsque je le caresse est impressionnant.

 

Nous lui créons volontairement un stress extérieur pour le tester un peu. Nous l’abandonnons seul et nous nous cachons 20 secondes, 1 minute etc … Génial mon ’’ bébé’’ ne bouge pas. 

 

Deux exercices plus tard, nous rentrons au box car il a bien travaillé.

Jeudi 1 octobre

 

Encore sous l’émotion de cette séance.

 

Montée dans le camion ...

Eh oui, faut que je l’emmène ce poulain. 

 

Nous avons donc fait un essai de monte dans un camion de transport.

 

Petite révision des acquis dans la carrière en attendant l'arrivée du chauffeur.

 

Karsten était très inquiet lorsque l’on s’est approché, il n’avait monté dans un camion qu’une seule fois lorsqu’il était tout petit avec sa mère.

 

Alain prends en main le poulain pour travailler l’exercice. 

1ère approche : Poser les pattes avant sur le pont et redescendre, puis les 4 pattes, entrer et redescendre.

 

Séance plutôt sportive surtout pour Karsten et Alain,  mais positivons, le vrai départ est pour une des semaine suivante ...

Retour au calme dans son parc 

Jeudi 8 octobre 

 

 

Séance détente...

Belle balade pour changer de notre dernière intervention chargement....

 

Croiser les chasseurs, les clôtures, les voitures .

 

Tout est une surprise et un danger pour Karsten, belle séance découverte du monde 

                                                  Lundi 12 octobre 

 

En route pour une nouvelle maison.

Nous voilà au point de rendez-vous 14h à l’élevage de Véronique dans le domaine du Granois.

 

Mon amie Patricia  conduira son van pour transporter Karsten à Dieulefit.

Alain est présent, c’est lui qui va gérer l'organisation, la monte de Karsten dans le van et les difficultés que l’on pourrait rencontrer lors du voyage.

 

Avec Alain on veux être sûre de réussir cette étape crucial dans la vie d'un cheval, cela permettra dans le futur des transports avec le moins de stress possible.

 

Karsten ce comporte plutôt très bien, Incroyable Alain qui fait une partie du voyage dans le van avec Karsten !!! 

 

Merci Alain de ta présence et de ta générosité, sans toi le transport n'aurai pas pu ce faire dans ces circonstances. 

Jeudi 15 octobre

 

Depuis quelques jours Karsten a découvert son nouvel environnement et a beaucoup évolué, le passage des voitures, des promeneurs, les arbres , les tracteurs à côté de son parc on permis une désensibilisation.

 

Pour cette séance Alain me propose une grosse sortie en extérieur.

Le temps est très changeant, froid et vent sont au rendez-vous.

 

Après une petite approche par la route nous passons par un terrain de cross qui nous a permis de faire pleins d’exercices différents.

Monter, descendre tout en me respectant, marcher dans différents terrains cailloux, dalles...

Belle séance, je me rends compte que Karsten évolue très vite et pour ma part je prends confiance en moi ce qui me permet d’être plus précise dans mes demandes vis à vis de lui.

Entre mes 2 séances avec Alain, brossage au parc, Karsten me donne  ses pieds avant et me laisse le temps de passer le cure-pied.

 

Tous les jours j’effectue une mise en place du licol et de la longe pour l’habituer.

 

Le temps étant très beau ce week-end, un peu audacieuse, je sors Karsten devant la maison hors de son enclos, sortie courte mais il accepte de s’approcher du mur qui l’impressionnait.

 

Le lendemain, petite sortie dans le parc à côté de l’enclos.

Lundi mardi, petits exercices,  tuyau d’eau, vélo.

 

 

Je m’amuse de le voir découvrir de nouveaux éléments, un vrai bonheur !!!

Jeudi 22 octobre

 

Ce matin il pleut mais c’est avec toujours beaucoup d’enthousiasme que j’attends l’arrivée d’Alain 

Nous allons changer de direction par rapport à notre dernière sortie.

L’objectif 1er est de faire accepter à Karsten mon vélo. Je vais donc suivre Alain à vélo 

J’enchaîne donc les freinages et les dérapages devant puis derrière Karsten et je le double par la droite et la gauche. Taïga ma chienne est aussi présente pour la sortie.

 

L’objectif  2 est le passage du guai sur un pont sans accotement qui raisonne sous les sabots avec en plus le bruit de  la rivière et de la cascade.

Objectif 1 et 2 réussi. Karsten acquiert de la sûreté en lui et confiance en nous. Nous avançons sur la route et  Alain souhaite traverser la départementale.

 

Je suis très perplexe et reste en retrait.

Karsten est très stressé. Arrivés à proximité de la route, des voitures circulent avec le bruit particulier de roulement dû  à la pluie.

Puis un poids lourd passe ...

Karsten s’emballe, Alain reste zen et gère la situation. Retour de quelques mètres en arrière pour apaiser Karsten. Il est difficile d’expliquer ce qu’il se passe. 

Alain transfère sa tranquillité à Karsten. 

Après cette petite pose Alain me confirme que nous allons traverser la route.

Ok ok ....

Je confirme nous avons traversé la route !!!

Nous continuons et allons détendre quelques mètres plus loin Karsten dans les bois.

Mais il faut rentrer !  Et retraverser la route !

Toutes les étapes de l’aller sont repassées pour le retour et réussies dans un contexte plutôt détendu...

Quelle séance et quelles émotions !! 

Pas de photos 😉