Adieu Sisco ,

  il est parti le 08 septembre 2014  Sa disparition est un choc, il était la légende vivante de la brigade équestre de Montélimar.  Il nous reste 14 ans de souvenirs avec ce merveilleux compagnon.  Merci pour tout ce que nous a apporté à Domi et à moi.

Kamel nouveau cheval de la brigade équestre arrivé le 07 juin 2013

site de la marie de montélimar cliquer sur la photo
site de la marie de montélimar cliquer sur la photo

 

                                                        

                                                          

I – HISTORIQUE :

 

 

Créée en juillet 1998.

Dans le but de donner une image différente de l’uniforme, en rapprochant la population et la police par l’intermédiaire du cheval.

Le cheval, médiateur important inspirant la sympathie, la confiance et la force.

 

Un recrutement professionnel :

 

Un premier contact a eu lieu avec le Secrétaire Général de la Mairie pour un entretien oral.

 

Par la suite, un deuxième entretien avec tests à cheval nous a été demandé, ainsi qu’un passage oral avec le jury, composé d’élus et de professionnels du cheval.

 

Le niveau (galop 7) et l’expérience équestre ainsi que la personnalité ont été les critères déterminant pour être retenu.

 Conditions générales d’accès à une brigade équestre dans la fonction publique territoriale : 

 

Ø sans concours : statut agent administratif,

Ø sans concours : Statut agent des services techniques,

Ø avec concours : gardien de police municipale (diplôme de niveau 5 : B.E.P.C. ou C.A.P. ou B.E.P.).

  

L’évolution :

 

Le 08 juillet 1998 : présentation de la Brigade Equestre au Maire et à la population.

 

De 1998 à 2000 deux chevaux Quebec et Vahiné sont loués par la Mairie au Centre Equestre de Montélimar, avec la sellerie.

Pendant deux ans, ils vont participer à l’évolution de la brigade équestre avec brio.

 

En 2000, la Mairie décide d’investir dans l’achat de deux chevaux, nous laissant libre choix pour cet achat.

Nous optons pour la race espagnole : son élégance, sa prestance, son aptitude aux conditions urbaines, sa gentillesse ont été des critères déterminant pour notre choix.

 

En 2012 la municipalité décide de construire des box dans le jardin public. Cette initiative permet de faire des économies de fonctionnement et favorise la proximité entre la brigade et la population. 

  

Une formation professionnelle des chevaux :

 

Ces jeunes chevaux Diva 4 ans et Sisco 3 ans arrivés en 2000, ainsi que JIPIO espagnol de 5 ans arrivé en 2011 ont reçu une formation par nos soins, adapté à leur future mission de police en zone urbaine :

 

Ø Trafic routier,

Ø Bruits divers (pétards, klaxons..),

Ø Papiers volants,

Ø Chiens,

Ø Défilés (musique, applaudissement, bruit de foule),

Ø Stations (immobilité),

Ø Foule (sortie de collèges, rues piétonnes…).

  

Le matériel actualisé :

 

Ø écurie municipale ( 3 box, une aire de douche, une sellerie.

Ø Deux selles, deux tapis, deux brides.

  

La tenue de service des cavaliers :

 

Ø 1 paire de bottes en cuir,

Ø Pantalon d’équitation,

Ø Haut de police adapté aux différentes saisons,

Ø Une casquette.

 

II – ROLE DE LA BRIGADE EQUESTRE :  

 

 

Prévention :

 

Sensibiliser la population sur les règles en vigueur (stationnement, propreté, civisme, abords des écoles, collèges, lycées).

Ce travail de prévention se fait grâce au cheval, celui-ci étant un animal respecté et admiré, il devient l’élément indispensable pour créer le lien entre la population et l’agent en uniforme.

 

  2° Dissuasion : 

Lors de notre présence sur le territoire de notre patrouille, nous agissons sur le sentiment d’insécurité et grâce à notre position en hauteur, nous sommes visibles, de ce fait pouvons mieux surveiller un large rayon, de plus nous pouvons nous déplacer très rapidement aussi bien en zone urbaine qu’en zone verte.

  

3° Répression :

 

Verbalisation du stationnement payant, gênant. Constatation par procès-verbaux des contraventions aux dispositions aux règlements sanitaires relatives à la propreté des voies et espaces publics (dépôt d’immondices, décharges sauvages).

  

4° Information :

 

Renseigner les usagers et leur porter assistance sur la voie publique.

 

 III – ORGANISATION DU TRAVAIL : 

 

 1° Entretien des chevaux : 

Vérification des aptitudes physiques du cheval (blessure, douleur et ferrage, vermification 3 fois par an, pansage), maintien et amélioration des compétences de l’animal (obéissance, souplesse, endurance).

 

Une fois par an, les chevaux subissent une visite médicale par le vétérinaire.

 

  2° Entretien du matériel : 

Nettoyage du local situé au centre équestre, des selleries, du véhicule et du van ainsi que de notre tenue.

 

  3° Patrouille : 

Les patrouilles sont effectuées du mardi au samedi sur toute la commune de Montélimar. Pour une meilleure efficacité, nous avons procédé à un découpage de la commune en quatre secteurs où le point de départ et d’arrivée se situe au Centre Ville.

 

Nous sillonnons tous les quartiers, ainsi que les berges de rivières (Roubion, Jabron), les berges du Rhône, ce qui représente vingt à vingt cinq kilomètres par jour.

 

Nous incluons dans nos patrouilles, une surveillance à la sortie des collèges (Alexis, Monod, Europa, Alain Borne).

 

En période d’été, nous divisons nos patrouilles entre deux sites : la base de loisirs, ses alentours afin de maintenir un sentiment de sécurité parmi les utilisateurs de la base et le centre ville pour une surveillance générale.

 

IV – CONCLUSION : 

 

Pour la municipalité, nous sommes les responsables de nos chevaux. De ce fait, nous nous devons de gérer au mieux une bonne organisation. Etant présent sur toute l’année, il est indispensable de maintenir le travail des chevaux sans grosses interruptions. Nos congés tiennent compte de leur rythme.

 

Le cheval est un animal qui suscite l’admiration de part sa beauté, le respect de part sa force la prestance et la gentillesse ce qui par notre comportement se doit de refléter ces sentiments.

 

Ces années passées nous ont permis de mesurer l’impact positif qui représente une Brigade Equestre au sein d’une municipalité.

cliquer sur l'image pour accéder aux articles